Réserve parlementaire ou la manne républicaine

0
634

Par souci de transparence, l’assemblée nationale vient de publier sur son site internet, les attributions choisies par chaque député de leur réserve parlementaire. Cette manne républicaine de 130 000 euros par parlementaire, députés comme sénateurs, représente la coquette somme annuelle de 58 millions d’euros. Claude Bartolone, de son perchoir, peut lui-même distribué plus de 500 000 euros à qui bon lui semble.

Cette « distribution de cagnotte », bien que d’importantes sommes soient attribuées aux communes des circonscriptions d’origine des élus, s’apparente souvent à une opération clientéliste. Les cinq élus toulousains au Palais Bourbon ne dérogent pas à cette règle.

Si certains comme Laurence Arribagé, député LR de la 3° circonscription de Haute-Garonne pratique les attributions à dose homéopathique : peu pour chacun mais peu pour beaucoup. D’autres sont moins enclin à cette juste répartition et n’hésitent pas à subventionner grassement certaines associations partisanes.

Ainsi Catherine Lemorthon, ,député socialiste de la première circonscription et présidente de la commission des affaires sociales de l’assemblée nationale, n’hésite pas à largement aider certaines associations communautaristes : 10 000 € pour l’association Act-Up ( tristement célèbre pour son « happening » en 2005 simulant un mariage homosexuelle dans la cathédrale de Paris ), 6 000 € pour GayLib ( association de militants homosexuels anciennement proche de l’UMP et maintenant rattaché à l’UDI) ou encore 10 000 € aux « homodonneurs » ( comme le nom l’indique, cette structure milite pour le droit des homosexuelles à donner leur sang )….

Christophe Borgel, 9° circonscription, lui préfère aider à hauteur de 8 000 € le syndicat étudiant proche du parti socialiste UNEF. Bon, cela se comprend Jean-Christophe Cambadélis l’a présidé pendant 6 ans …sans oublier la FCPE, syndicat de parents d’élèves aussi proche du parti ( rappelons que ce sont les responsables locaux de la FCPE qui montent au créneau pour empêcher la présence de conseillers régionaux Front National au sein des conseils d’administration des lycées de la région1 …réflexe républicain) .

Martine Martinel, 4° circonscription, a aidé de 15 000 € la CIMADE, association immigrationniste. On se souviendra de leur campagne intitulée « Assez d’humiliation, les migrants sont notre monde ! » en 2006. Son collègue de la 2° de Haute-Garonne, Gérard Bapt, lui aide le COMEDE ( association aidant les migrants à accéder aux soins de santé gratuits ) …

Mais surtout, les quatre députés socialistes toulousains « cotisent » tous à la Ligue de l’Enseignement. Subvention donnée automatiquement par plus de 200 députés PS à cette association partisane qui lutte depuis plusieurs années contre le Front National.

Lors des dernières élections régionales, l’association a clairement appelé à « faire barrage » au parti d’extrême droite. « Une victoire du FN, renvoyant aux années les plus sombres de l’histoire de notre pays, aurait des conséquences dramatiques pour la France et ses habitants, martelait la Ligue de l’enseignement dans un communiqué. C’est aussi l’étranglement programmé des associations et le reniement total des valeurs de la République : une laïcité instrumentalisée, une fraternité inexistante, des libertés menacées, une égalité des droits mise à mal. »

Contribuables Associés, première association de contribuables de France, engagée depuis 1990 contre les dépenses publiques excessives et le matraquage fiscal réclame depuis plusieurs années la suppression de ces réserves parlementaires :

« Le rôle d’un parlementaire est de voter la loi, de contrôler l’action du gouvernement et d’évaluer les politiques publiques, pas de distribuer l’argent des Français dans des placements souvent clientélistes, faisant ainsi campagne aux frais du contribuable. Dans le contexte actuel de matraquage fiscal des Français d’une part, mais aussi de la nécessaire réduction des dépenses publiques (56% du PIB) d’autre part, il est indispensable de supprimer la coûteuse et inutile réserve parlementaire ».

Une pétition pour la suppression de cette cagnotte est en ligne sur leur site internet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom