Les douze communes de Haute-Garonne qui sont prêtes à accueillir des réfugiés

0
934

ILS NE MARCHENT PAS « POUR VOLER NOTRE PAIN », MAIS POUR « SAUVER LEUR PEAU ». ET NOUS, « NOUS AVONS DÉCIDÉ DE DIRE SIMPLEMENT BIENVENUE. »

Tout est résumé dans ces quelques mots prononcés lors d’un meeting en septembre 2015 par  Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du parti socialiste …

Ce dernier est l’initiateur avec Pierre Cohen, l’ancien maire de Toulouse, d’un appel pour la création d’un réseau de villes solidaires, prêtes à s’engager à accueillir des familles réfugiées sur leur territoire.

camba

Ce sont ainsi douze communes de Haute-Garonne qui, à travers leur premier édile, se sont engagées à accueillir ces réfugies. Sans doute, avec enthousiasme de la part de leurs administrés respectifs.

Les communes concernées :

  • Bagnères De Luchon : Maire Louis Ferré
  • Eaunes : Maire Daniel Espinosa
  • Labarthe-Sur-Lèze : Maire Yves Cadas
  • Lagardelle-Sur-Lèze : Maire Jean-Claude Rouane
  • Pins-Justaret : Maire Jean-Baptiste Casetta
  • Pinsaguel : Maire Jean-Louis Coll
  • Portet-Sur-Garonne : Maire Thierry Suaud
  • Ramonville-Saint-Agne : Maire Christophe Lubac
  • Roques-Sur-Garonne : Maire Christian Chatonnay
  • Roquettes : Michel Perez
  • Saubens : Maire Jean-Marc Bergia
  • Villate : Maire Jean-Claude Garraud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom