Jean-Luc Moudenc souhaite avoir la liste de ses employés fichés S

0
703

Le maire Républicain de Toulouse a déclaré qu’il était favorable à la communication par l’Etat aux maires de la liste des membres de leur personnel municipal fiché S, susceptible de porter atteinte à l’Etat.

Légitime, sa demande ne s’étend pas à l’ensemble des fichés S de leur commune, mais seulement pour le personnel municipal et métropolitain. La maire de Montauban, Brigitte Barèges souhaite quant à elle avoir accès à la liste de tous les fichés S de sa commune. Une demande refusé par Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur.

Formé à la détection de signes de radicalisation, le personnel municipal aurait déjà fait remonter un cas suspect auprès des services de l’Etat, selon le maire toulousain et aussi président de « France Urbaine », l’association des communautés d’agglomérations et des métropoles. Mais du côté de la place Beauvau, la demande de Jean Luc Moudenc n’est pas à l’ordre du jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom