Carole Delga menacée de mort

0
817
région

Carole Delga, présidente socialiste du Conseil Régional d’Occitanie depuis le 4 Janvier 2016 fait décidément beaucoup parler d’elle ces derniers jours. Et pour cause, après avoir agressé l’élu du Front National Emmanuel Crenne, vendredi dernier en pleine assemblée Plénière à Montpellier, en lui arrachant son micro, ce sont maintenant des menaces de mort qui lui sont parvenues…

En effet, c’est par un courriel envoyé directement via le formulaire de contact du site internet de la région qu’un individu s’en est pris à elle. On peut notamment y lire les phrases suivantes : « Honte à Carole Delga qui ose enlever le micro à un élu FN. Cette info sera relayée dans tous les médias bande de pourris de gauchiasses ! Vous êtes une honte pour la France et un jour on vous massacrera tous socialos de merde ! En espérant que la famille Delga se fasse égorger dans un prochain attentat !« . Se disant outrée par ces propos violents, on peut néanmoins relever une fois de plus le paradoxe qui semble constamment ébranler la Gauche. A savoir celui qui permet dans une démocratie d’être intolérant et de bafouer à tout va les règles républicaines élémentaires en usant de la force comme on l’a vu à Montpellier mais en rejetant d’un autre côté les attaques ou injures qui lui sont ensuite adressés. Le Front National s’est immédiatement désolidarisé des menaces, tout comme les autres partis de l’éventail politique qui demandent « la peine maximale« .                                                                                                             Carole Delga a déposé plainte contre X et dit ne pas se laisser impressionner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom