Et si Marine Le Pen annulait son grand meeting de Toulouse ?

1
1973

Initialement prévu le samedi 15 avril au Zénith de Toulouse, le grand meeting du sud-ouest de Marine Le Pen risque fort d’être déplacé dans une autre ville de la région, à tel point que la date ne figure plus sur l’agenda du site Marine 2017. Réponse. 

Cela devait être le dernier grand rendez-vous provincial de la campagne présidentielle, le meeting Toulousain de Marine Le Pen semble de plus en plus compromis, selon nos informations. La raison ? Certains évoquent les risques d’incidents lors de la contre-manifestation menée par l’ultragauche.

Une semaine seulement avant le premier tour des élections, le risque de voir des incidents émailler la ville rose, donnerait des arguments à ceux qui croient qu’une potentielle victoire semerait le chaos dans le pays. Autre argument possible, la faible participation des sympathisants du Front National lors du dernier rendez-vous toulousain, lorsque Stéphane Ravier n’avait réuni que 80 personnes dans une salle du Sénéchal clairsemée, le 18 mars dernier. Le meeting prévu ce jeudi à Saint-Alban en compagnie de Gilbert Collard doit permettre à Julien Leonardelli, secrétaire départemental de la Haute-Garonne de montrer un autre visage sur la dynamique de campagne.

Pour le point d’orgue de la campagne dans une région où le FN est devenu le premier parti dans un grand nombre de départements (Tarn, Tarn-et-Garonne, Aude, Hérault…) lors des dernières élections locales, les équipes de Marine Le Pen penseraient à une ville plus favorable au parti.

Quelle ville pour accueillir la candidate ?

Béziers, Montpellier, Narbonne, Perpignan ? C’est cette dernière qui attirerait le plus l’attention de son équipe. Fief de son conjoint, Louis Aliot, la capitale Catalane comptabilise un grand nombre de sympathisants qui a permit au FN d’atteindre le second tour lors des dernières élections municipales (44,89%). Il est vrai que la mouvance d’extrême gauche est bien moins implantée, ne réunissant que quelques dizaines de personnes lors des dernières oppositions aux événements du parti patriote.

Dans un contexte d’une dernière ligne droite, où seule l’image d’une candidate présidentiable ne doit être diffusée, les équipes de Marine Le Pen penseraient donc se rendre au cœur de la Catalogne, plutôt qu’à Toulouse, initialement prévu le 15 avril prochain. Une information qui n’est pas encore officielle et que seuls quelques indices et bruits de couloirs permettent de se poser légitimement la question.

François Fillon et Benoît Hamon ont quant à eux annoncé dernièrement l’organisation d’un meeting au Zénith de Casselardit. Ce sera respectivement le 13 et le 21 avril prochain. Jean Luc Melenchon sera bien à Toulouse, le 16 avril pour un grand meeting à la Prairie des Filtres, cinq ans après le succès du rassemblement place du Capitole.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom