« De la décadence urbaine… à un retour au rural », Alain Escada à Toulouse

0
381
Alain Escada
La section Midi-Pyrénées d’Égalité et Réconciliation reçoit, samedi 16 février à partir de 15 heures, Alain Escada et Prenons le Maquis, pour une conférence commune intitulée « De la décadence urbaine à un retour au rural ».

Rewild, retour aux sources, retour à la terre… Des concepts et des slogans qui sont de plus populaires dans les milieux de droite. Mais comment comment concrétiser cette envie de fuir le monde moderne, ses diktats et ses déboires pour reprendre contact avec sa terre. Ce sont à ces questions qu’Alain Escada, président de Civitas et Prenons le Maquis, une association qui veut redorer « un Homme authentiquement libre et capable de s’adapter à l’urgence et à une existence plus frugale ».

Lire aussi : Être végan, un mode de vie réellement écologique ?

La conférence est organisée par la section Midi-Pyrénées d’Égalité et Réconciliation, mouvement fondé en 2007 par Alain Soral. Rendez-vous samedi 16 février 2019 de 15 heures à 19h30 pour une conférence commune en deux parties :

  • « De la décadence urbaine… » : une conférence d’Alain Escada
  • « …à un retour au rural » : solutions, témoignages et réseaux proposés par Prenons le Maquis

L’entrée est au prix de 8 euros, comprenant l’apéritif et l’accès à de nombreux stands : les éditions Kontre Kulture, légumes bio, productions locales, bar… Ouverture des portes à 14 heures.

Lire aussi : Agriculteurs en colère : « Nous sommes déterminés »

Pour connaître l’adresse, il est indispensable de s’inscrire par mail : conference_er31@gmx.com (préciser nom, prénom et numéro de téléphone).

 

Présentation de l’événement par les organisateurs :

« Le contexte social, économique et politique actuel, bien plus oppressant dans nos villes que dans nos campagnes, annonciateur, pour les plus pessimistes, d’un chaos imminent, laisse clairement percevoir toute la fragilité du monde moderne citadin. En effet, l’illusion du confort technologique, de la croissance et du progrès technique infinis, l’artificialité du mode urbain, nous ont éloigné des savoir-faire pratiques élémentaires et ancestraux et d’un rythme de vie plus proche de la nature. Nombreux sont ceux qui ont oublié ce qu’est la vie en campagne, à l’air pur. Nombreux sont ceux qui ont oublié le bien-être procuré par la sensation d’être en équilibre dans son environnement naturel. Dans une volonté d’anticiper le possible effondrement de la société moderne se développe un véritable réseau d’entraide entre les différents acteurs ruraux et citadins, conscients et motivés.

Il ne s’agit pas de promouvoir la fuite, le retrait, l’isolement… mais de se placer dans une logique constructive et émancipatrice qui fera de nous des Français accomplis. Prêts ? Prenons le maquis ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom