Dans les Pyrénées, 40 ours décomptés

0
373
ours
Crédit photo : Creative Commons CC0.

Le ministère de la Transition écologique a dévoilé lundi 1er avril les résultats provisoires de l’effectif des ours dans les Pyrénées, en 2018. Le nombre serait en légère baisse, puisqu’il était de 46 en 2017, contre 40 en 2018. Cependant, le résultat du comptage peut être « sous-évalué ». « Onze ours repérés en 2017 n’ont pas pu être détectés en 2018 », indique le communiqué. Le chiffre pourrait donc être corrigé ultérieurement. 

Lire aussi : L’ours : du roi des animaux à la réintroduction contestée

Depuis 2006, l’augmentation moyenne annuelle de la population des ours bruns est de 10,7%. Sur les 40 ours détectés en 2018, on identifie « 20 femelles, 19 mâles et un individu de sexe encore indéterminé », dont « 22 adultes potentiellement reproducteurs » et deux portées de deux ou trois oursons, est-il précisé. Les informations ont été collectés à l’aide d’indices, comme les crottes, les prédations, les empreintes ou les poils. 

Dans le communiqué, on s’inquiète également de trois ours portés disparus. Pyros, l’ours slovène introduit en Haute-Garonne en 1997, est « probablement mort de vieillesse ». Il n’a plus donné signe de vie depuis avril 2017. L’ours était né en 1990. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom