Rocamadour, cité de légendes et de miracles

0
299
Rocamadour
Village de Rocamadour, Lot, France. Crédit photo (DP)
Rocamadour, une cité agrippée aux falaises et haut lieu de pèlerinage classé au patrimoine l’UNESCO.

Rocamadour, commune de 700 habitants située dans le département du Lot, à deux heures de Toulouse, est une des principales étapes du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle.

Lire aussi : Les Chemins de Saint-Jacques : depuis 20 ans au patrimoine de l’UNESCO

Dominant à plus de 150 mètres la vallée encaissée de l’Alzau, cette cité mariale est un lieu de pèlerinage réputé depuis le XIIe siècle et fréquenté par des personnages célèbres, dont Henri d’Angleterre, Simon de Montfort, Blanche de Castille, saint Louis, saint Dominique, saint Bernard, qui venaient y vénérer la Vierge noire et le tombeau de saint Amadour, un ermite qui se serait retiré à Rocamadour.

Derrière les rochers, le saint de Rocamadour

« Ici fut découvert en 1166 le corps parfaitement conservé de saint Amadour » est inscrit en lettres dorées depuis la fin du XXe siècle, sur la plaque de marbre blanc scellée au-dessus de l’antique enfeu creusé à même la falaise, où fut découvert le corps du saint local. Le corps fut brûlé pendant les guerres de religions et il ne subsiste aujourd’hui que des fragments d’os qui ne sont pas exposés au public.

Lire aussi : À la découverte du Gouffre de Padirac

Un escalier monumental de 216 marches que les pèlerins gravissaient (et gravissent parfois encore) à genoux conduit à l’esplanade des sanctuaires, où trônent la basilique Saint-Sauveur (architecture romane-gothique), la crypte Saint-Amadour, les chapelles Sainte-Anne, Saint-Blaise, Saint Jean-Baptiste, Saint-Louis, Saint-Michel et la chapelle Notre-Dame où se trouve la statue de la Vierge Noire.

Des miracles et une Vierge noire

En plus de culte de saint Amadour, le succès du site vient des miracles de la Vierge noire. La cloche miraculeuse signalait, par son tintement, le sauvetage en mer des marins en péril qui imploraient la Vierge. Rocamadour est pourtant à 300 kilomètres des côtes. Cette cloche miraculeuse se trouve dans la chapelle Notre-Dame et aurait sonnée pour la dernière fois en 1612.

Lire aussi : Quand le plus haut clocher de Toulouse s’effondrait

La Vierge Noire de Rocamadour représente une Vierge en Majesté d’environ 70 centimètres de haut et de couleur sombre. Au XIIe siècle, le Livre des miracles répertoriait déjà 126 guérisons.

C’est aussi ici que, selon une version, l’épée de Roland, Durandal, aurait été transportée par l’archange saint Michel. Le preux chevalier Roland livrant bataille à Roncevaux contre les Sarrasins, blessé et sentant sa mort approcher, lança son épée, qui de manière miraculeuse vint s’implanter dans le rocher de Rocamadour.

Un rendez-vous incontournable à ne pas manquer cette année : la semaine mariale, autour du 8 septembre où ont lieux processions, conférences et divers événements rendant grâce à la Vierge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom