Il jette un cocktail molotov sur la police : 30 mois ferme

0
180
cocktail molotov
Image d'illustration. Un cocktail Molotov, lancé par de faux émeutiers et par des pompiers, devant des policiers américains et français explose devant lors de leur entraînement aux techniques de contrôle des foules et des émeutes au Centre de formation de la gendarmerie nationale de St. Astier, France, le 2 décembre 2014. © Cpl Jeraco Jenkins, publiée par le Corps des marines américains)

Il est considéré comme l’un des meneurs des casseurs lors des manifestations de Gilets jaunes chaque samedi. Interpellé le jeudi 14 mars par les policiers de la Sûreté départementale, spécialisés dans les exactions commises durant les manifestations. 

Suspecté d’avoir lancé un cocktail molotov sur des CRS, lors de l’acte 15, le samedi 23 février, il a été jugé, mardi 16 avril à Toulouse. L’individu de 26 ans a écopé de 30 mois de prison ferme, après avoir reconnu les faits. Il était déjà connu des services de la police et de la justice et a d’ailleurs vu un sursis de huit mois être révoqué. 

Lire aussi : Jérôme Cahuzac n’ira pas en prison

Il était réputé pour porter un équipement de protection d’Airsoft et une cagoule avec le logo de Punisher durant les manifestations. L’individu est reparti en détention où il devra y rester pendant trois ans. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom