L’histoire de l’abbaye Notre-Dame de Tournay

1
279
La communauté de l’abbaye de Tournay est aujourd’hui forte de dix-huit moines – Crédit Photo : abbaye de Tournay
Allez hop, cap vers l’abbaye Notre-Dame de Tournay dans les Hautes-Pyrénées, bien connue pour ses incroyables pâtes de fruits artisanales. Divine Box vous raconte tout : son histoire, ses évolutions et bien sûr la situation actuelle ! 

Abbaye de Tournay : un vieil ancêtre 

Tout démarre au XIe siècle. L’abbaye de Tournay n’existe pas encore, mais son ancêtre est bel et bien là : un monastère est érigé à Madiran (au nord des Hautes-Pyrénées) par les moines de l’abbaye de Marcilhac. Malheureusement au XVIIe siècle, le monastère est laissé à l’abandon…

Au début des années 1930, presque trois cents ans après l’abandon du monastère de Madiran, l’abbaye d’En-Calcat, dans le Tarn, décide de racheter les bâtiments en ruine. De l’ancien prieuré, il ne reste que l’église romane, ainsi qu’un bâtiment délabré, rapidement restauré pour accueillir la nouvelle communauté.

Lire aussi : Élégants, insolents et dissidents, les Vilains P’tit Canard sortent de la mare

Dès 1934, les premiers moines d’En-Calcat arrivent alors par petits groupes pour y restaurer les bâtiments et y instaurer une vie monastique stable. En 1939, le prieuré de Madiran devient autonome par rapport à En-Calcat, mais à cause de la Seconde Guerre mondiale, la communauté est dispersée.

Abbaye de Tournay
Ci-dessus, l’ancien prieuré de Madiran, qui a aujourd’hui déménagé pour fonder l’abbaye de Tournay – Crédit Photo : Le prieuré Madiran

Abbaye de Tournay : enfin ! 

En 1941, les moines reviennent et arrivent à retrouver à Madiran la vie monastique qu’ils avaient auparavant. L’ouverture d’un Noviciat apporte un grand rayonnement au prieuré : les novices affluent rapidement et les bâtiments deviennent vite trop petits pour accueillir toute la communauté.

Par ailleurs, Madiran est dans une région trop reculée et trop aride, parfois privée d’eau à l’époque et isolée des moyens de communications. Le transfert dans une autre abbaye est donc décidé. Et c’est là que l’abbaye de Tournay entre véritablement en jeu !

Lire aussi : La Sainte Coiffe dans les rues de Cahors

Après de longues recherches pour trouver un nouveau lieu où s’installer, les moines de Madiran dénichent finalement un terrain de cinq hectares, situé au creux de la rivière de l’Arros, à une trentaine de kilomètre de Lourdes. À Tournay (mais ça vous l’aviez deviné !).

Abbaye de Tournay
L’abbaye de Tournay se trouve au milieu de cinq hectares de verdure, entourée par la rivière Arros – Divine Box

Les premiers pas 

La première pierre de l’abbaye de Tournay est posée en juillet 1951 et à peine un an plus tard, en août 1952, la première messe y est célébrée. Viendront ensuite l’hôtellerie en 1955, et l’aile du monastère en 1964. Dès le début des années 1970, la communauté peut aussi envoyer une fondation au Brésil, à Goiàs, à 250 kilomètres à l’ouest de Brasilia.

À noter : la conception de l’abbaye de Tournay a été voulue de telle sorte que pour entrer dans l’enceinte de l’abbaye, les visiteurs doivent franchir un petit pont de bois pour passer l’Arros (la rivière). Cela délimite ainsi la « rupture » avec le reste du monde pour les moines, qui ont choisi de consacrer leur vie à Dieu.

La clôture, qui sépare l’abbaye de Tournay avec le reste du monde, est symbolisée par un pont en bois au dessus de l’Arros – Divine Box

Abbaye de Tournay : et aujourd’hui ? 

La communauté de l’abbaye de Tournay se porte bien et regroupe aujourd’hui 18 moines bénédictins, dont certains viennent notamment du Brésil. Les moines gardent en effet un lien très fort avec leur fondation brésilienne ! Les frères continuent d’accueillir des hôtes de passage, fidèles à leur vocation hospitalière. Ils portent également un artisanat monastique communautaire reconnu : les pâtes de fruits !

Lire aussi : Rocamadour, cité de légendes et de miracles

Les moines de l’abbaye de Tournay poursuivent en effet leur production artisanale de pâtes de fruits, depuis bientôt 50 ans ! Ce sont désormais environ 10 tonnes de pâtes de fruits qui sont produites chaque année. Avec le temps, les frères sont parvenus à développer plus de 17 parfums différents ! Ils ont même inventé des pâtes de fruits enrobées de chocolat… Un délice !

Maintenant, leurs pâtes de fruits sont même “pur fruit” : faites uniquement avec la pulpe des fruits ! Plus aucun colorant alimentaire, que du 100% naturel ! Et ça c’est beau.

Abbaye de Tournay
L’abbaye de Tournay perpétue encore aujourd’hui la tradition artisanale de la confiserie – Divine Box

Et pour acheter les pâtes de fruits ? 

Sur place à la boutique près de l’abbaye bien sûr : Abbaye Notre-Dame de Tournay, 65190, Tournay ! Ou sinon sur la boutique en ligne Divine Box de produits monastiques : cliquez ici pour acheter les pâtes de fruits de Tournay.

Avec Divine Box

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom