Xavier Eman : « Les médias alternatifs sont importants pour ceux qui aspirent à être des hommes libres et autonomes »

2
152
Infos-Toulouse Xavier Eman François Bousquet
Invité du troisième anniversaire d’Infos-Toulouse, Xavier Eman présente son dernier roman Terminus pour le Hussard (éditions Auda Isarn) et son travail pour Paris Vox

Chroniqueur pour Éléments, rédacteur en chef du média alternatif francilien Paris Vox et de la revue littéraire Livr’arbitre, Xavier Eman est désormais écrivain dans le genre polar depuis la sortie de Terminus pour le Hussard, aux éditions Auda Isarn. Invité de la table ronde pour la soirée anniversaire d’Infos-Toulouse, samedi 11 mai 2019 à partir de 18 heures, nous sommes allés à sa rencontre. Il dédicacera son roman et proposera différents numéros de Livr’arbitre à cette occasion. 

Infos-Toulouse : Vous venez de sortir votre premier roman aux éditions Auda Isarn, comment avez-vous franchi le cap d’un récit plus long que vos habituels billets d’humeur ?
Xavier Eman :
« L’occasion fait le larron » comme dit le bon sens populaire. J’avais divers projets d’écriture de « formes longues », mais, par manque de temps, dispersion, procrastination, aucun n’avait pour le moment abouti. Alors, quand les éditions Auda Isarn m’ont proposé de participer à l’aventure collective du Hussard, une collection mettant en scène un héros récurrent dont chaque aventure est narrée par un auteur différent, avec un calendrier et un délai, j’ai sauté sur l’occasion. Et, comme le veut la formule consacrée, j’espère que les lecteurs prendront autant de plaisir et d’amusement à lire cet épisode du Hussard que j’en ai eu à l’écrire. 

Lire aussi :  Participez à la soirée des 3 ans d’Infos-Toulouse

Le choix de la forme du polar est pour vous un exercice de style ou un vrai intérêt pour le genre ?
Je suis un grand amateur de Simenon – son commissaire Maigret notamment -, ainsi que des ouvrages noirs de Thierry Marignac, mais pas du tout un spécialiste du polar. Plus que le genre, c’est la démarche d’Auda Isarn qui m’a surtout séduit. Cette volonté de réinvestir le roman populaire, le « roman de gare » trop longtemps abandonné aux folliculaires d’extrême-gauche et à la pensée la plus servilement conformiste de notre temps. Offrir au public un divertissement de qualité et « politiquement incorrect », voilà un projet à la fois utile et enthousiasmant !

Votre style est assez proche des grands chroniqueurs mais avec un ton plus pamphlétaire. Quelle sont les références pour vous dans ce domaine ? Ce style est-il encore servi avec talent aujourd’hui pour vous ?
L’époque se divise entre le ronron bien-pensant des journalistes formatés et stipendiés par le système, cohorte de domestiques lisses et sans aspérité, et la fausse impertinence des « snipers » en carton-pâte – tendance Barthès ou Guillon – dont les prétendues terribles « punchlines » sont des grenades à plâtre et ne visent jamais les vrais puissants… Le temps des grands polémistes est donc malheureusement derrière nous. Les derniers furent sans doute Serge de Beketch et François Brigneau, ce dernier – hélas trop peu connu aujourd’hui – étant mon maître et ma référence absolue en termes de journalisme et d’écriture « de combat ».

Vous êtes rédacteur en chef de Paris Vox, pouvez-vous nous présenter l’aventure de ce média ?
Paris Vox a été lancé en réaction à une information « institutionnelle » toujours biaisée, toujours partiale, entièrement soumise aux puissants de l’époque, et très souvent totalement déconnectée de la réalité et du quotidien que nous vivons. Notre volonté était de compléter le maillage géographique des sites de réinformation en nous consacrant plus spécifiquement à Paris et l’Île de France. Vaste programme !

Le site est le plus éclectique et pluridisciplinaire possible, évoquant, bien sûr, largement les problématiques centrales de l’existence des Parisiens et Franciliens : logement, urbanisme, insécurité, transports, emploi… Mais nous abordons et promouvons aussi le patrimoine régional, les activités culturelles et associatives locales, le commerce enraciné, le sport, tant professionnel qu’amateur, le tout accompagné de tribunes libres, de coups de cœur et de gueule ainsi que de reportages photographiques et de dessins humoristiques.

En quoi il est important de soutenir et de voir grandir des médias alternatifs aujourd’hui ?
En fait, c’est important pour ceux qui ne se satisfont pas de la pensée unique et conformiste déversée à grands jets d’eau tiède par les médias « mainstream »( tous aux mains d’une poignée de milliardaires aux intérêts largement communs…). C’est important pour ceux qui veulent entendre une pluralité d’opinion pour se forger un avis à la fois solide et nuancé, ceux qui refusent la facilité du « prêt à penser », qui cherchent encore la vérité au fond du cloaque contemporain, ceux qui aspirent à être des hommes libres, différenciés et autonomes.… Pour les autres, par contre, ceux qui vivent très bien avec Hanouna comme anxiolytique et le JT de TF1 comme boussole informative, ça n’a pour le coup aucune importance…

Propos recueillis par R. Sterling. 



Terminus pour le Hussard, Xavier Eman, éditions Auda Isarn, 2018, 118 pages, 12 euros. 

Programme de la soirée du 11 mai

18 heures : Ouverture des portes
18h30 : Présentation d’initiatives d’associations toulousaines
18h45 : Présentation d’Infos-Toulouse

Une table ronde autour des Gilets jaunes

19 heures : Table ronde, « Vers le réveil du pays réel ? »

Pour en parler :
François Bousquet, rédacteur en chef de la Revue Éléments et directeur de La Nouvelle Librairie
Benjamin Cauchy, gilet jaune, candidat aux élections européennes et auteur de Prenez la parole, votez !! (Éditions du net)
Xavier Eman, rédacteur en chef de Paris Vox et chroniqueur à Éléments.
Le débat sera animé par un de nos journalistes, spécialiste des mouvements sociaux.

20h30 : dédicaces et rencontres avec les invités et les acteurs locaux autour du stand restauration.
23 heures : Fermeture des portes

Informations et inscriptions sur : contact@infos-toulouse.fr (paiement sur place)
Réservez votre place en pré-vente sur :
https://www.weezevent.com/anniversaire-d-infos-toulouse

L’adresse sera communiquée lors de votre inscription.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom