Pesticides. Quels sont les fruits et légumes les plus contaminés ?

0
207
pesticides
Avec l’évolution et la multiplication des pesticides, plus virulents les uns que les autres, il est préférable de manger des fruits et des légumes biologiques. Mais faut-il systématiquement tous les acheter biologiques ? Si on n’a pas les moyens faut-il en privilégier certaines ? Quels sont les fuits et les légumes les plus contaminés ? 

Chaque année l’EWG (Environnemental Working Group), un organisme indépendant sans but lucratif qui mène des recherches de pointe pour aider les consommateurs à savoir quels produits sont sûr et lesquels sont nocifs pour notre santé, sort la liste des « dirty dozen » et des « fifteen clean ». Il est à noter que l’EWG est un label encore plus strict que le label bio en France.

Lire aussi : Domaine des Oiseaux, le « paradis » des amoureux de la nature

Découvrez « The dirty dozens » ou les 12 fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides

  • Les fraises
  • Les épinards
  • Le Kale
  • Les nectarines
  • Les pommes
  • Le raisin
  • Les pêches
  • Les cerises
  • Les poires
  • Les tomates
  • Le céleri
  • Les pommes de terre

Nouveau : les piments

Ces aliments sont à acheter biologique ou ne pas consommer ! Habituellement quand c’est leur saison, ils sont tous proposés en « version » biologique à des prix abordables.

Consultez la liste complète et découvrez les « clean fifteen »

Pour consulter la liste complète de l’EWG EWG’s 2019 Shopper’s Guide to pesticides in produce.

Lire aussi : Être végan, un mode de vie réellement écologique ?

Pour conclure : nous ne savons pas exactement quel est le degré de toxicité des pesticides mais le corps médical estime qu’ils peuvent avoir un impact important sur le système nerveux, accroitre les risques de cancer, perturber le système endocrinien. Il est donc important d’essayer de limiter notre exposition et celle de nos enfants à ces produits toxiques !

Article proposé par le site Super-boitealunch.com, conseils et recettes santé pour nos enfants. 

Paris Vox. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom