1759-2019 : la bière Guinness a 260 ans

0
365
Guinness

Vous hésitez parmi les différentes marques bières qui s’offrent à vous ? Et si vous optez pour une Guiness ? La marque fête ses 260 ans en 2019. Peut-être que cet article de Breizh-Info vous donnera l’idée d’en déguster une pinte devant la demi-finale du Top 14, Toulouse-La Rochelle, samedi 8 juin. 

260 bougies, ça s’arrose ! Plus de deux siècles et demi après l’ouverture de la brasserie dublinoise, Guinness est devenu l’une des plus célèbres marques de bière. Ses campagnes publicitaires mais aussi politiques sont incontournables tandis que la visite de ses infrastructures dans la capitale irlandaise rencontre chaque année un véritable succès.

Une histoire de famille

Arthur Guinness voit le jour en 1725 et ouvre sa brasserie grâce à un don initial de 100 livres de son parrain, l’archevêque Price. Le 31 décembre 1759, il signe un bail pour des locaux installés à Dublin. Un bail d’une durée de… 9 000 ans !

La concurrence est rude mais la famille Guinness ne manque pas d’imagination. La West India Porter, que l’on connaît maintenant comme la Guinness Foreign Extra, est brassée pour la première fois en 1801. La recette est transmise de père en fils et les bières exportées aux quatre coins du monde dès le milieu du XIXsiècle. Le logo iconique à la harpe apparaît à peu près à la même période et traversera le temps jusqu’à notre époque.

Le célèbre logo de Guinness

L’évolution de la marque et de ses infrastructures est permanente, ni les guerres mondiales ni le conflit en Irlande ne viennent perturber son succès et sa popularité. Différentes saveurs de Guinness sont inventées au fil du temps et des brasseries sont construites dans divers pays, sur plusieurs continents, notamment au Nigeria et en Malaisie.

Lire aussi : Vive le vieux vin de vigne, le vieux vin gaulois !

Après les célébrations du 250e anniversaire de la marque en 2009, les innovations se poursuivent dans les années 2010 avec le lancement régulier de nouveaux brassages.

Le Guinness Storehouse de Dublin : une visite immanquable !

En 2000, une partie de la brasserie dublinoise d’origine est transformée en un véritable musée.

Le Guinness Storehouse refait traverser les moments clés de la marque aux nombreux visiteurs. Ceux-ci peuvent découvrir tout le processus de fabrication jusqu’au plus agréable : celui de la dégustation, en fin de visite, en haut du bâtiment.

Celui-ci a la particularité d’adopter la forme d’un verre de Guinness et d’offrir une vue panoramique sur Dublin. Incontournable !

Les rois de la communication !

Le succès de Guinness est aussi dû à l’originalité de ses campagnes publicitaires et à la créativité des artistes qui y ont contribué.

Lire aussi : Le duel: un code d’honneur historique

Les affiches réalisées en 1929 par l’artiste John Gilroy sont toujours les plus connues aujourd’hui mais chaque nouveau visuel fait le tour du monde.

Guinness a aussi pensé à la télévision avec des campagnes menées à partir de 1985.

Guinness s’intéresse au sport… et défend le lobby LGBT

Si les nutritionnistes et autres médecins diraient certainement que la bière et le sport ne font pas bon ménage, les supporters de foot ou de rugby irlandais ou britanniques ne sont sans doute pas d’accord. Guinness a ainsi souvent profité de leur goût pour la boisson pour associer son nom à des compétitions de sport professionnel comme l’Association athlétique gaélique ou le championnat d’Angleterre de Rugby à XV.

Lire aussi : La mairie de Toulouse aux couleurs de la Gay Pride

La marque est également très impliquée dans les festivités de la Saint-Patrick aux États-Unis et c’est justement par ce biais qu’elle a manifesté son soutien au lobby LGBT en 2014 en boycottant le défilé new-yorkais. Depuis, les chars aux couleurs de l’arc-en-ciel ont obtenu leur place au milieu du vert, preuve de l’influence de la marque, pour le meilleur et pour le pire.

Breizh Info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom