Le D-Day du Stade toulousain en terre Girondine

0
238
Stade toulousain
Les supporters du Stade toulousain, place du Palais à Bordeaux, le samedi 8 juin 2019 avant la demi-finale contre La Rochelle (20-6). ® Olivier M. - Infos-Toulouse
Revivez la journée historique qui a vu le Stade Toulousain se qualifier pour la finale du Top 14. Devant des milliers de Toulousains, venus jusqu’à Bordeaux, les rouges et noirs ont défait La Rochelle 20 à 6. 

Maillot, casquette, écharpe, drapeau… Dès vendredi soir la tenue du parfait supporter est déjà prête, après avoir vérifié au moins dix fois que le précieux sésame était bien rangé dans une poche du sac à dos rouge et noir bien sûr, il est temps d’aller se coucher.
Samedi matin rendez-vous 9 heures au stade Ernest-Wallon.

Le départ

Arrivée 08h15, au cas où… !
Des bus sont sur place. Ambiance déjà festive avec les personnes sur place, chargement des soutes à bagages avec des munitions diverses et variées pour pouvoir soutenir le siège de la journée en terre girondine… 5 premiers bus partent et 5 autres arrivent dont un réservé pour les femmes et familles de joueurs. Nouveau chargement avec des tambours trompettes, grosse caisse, drapeau géant et bien sûr des nouvelles munitions pour la journée : diverses viandes à griller, différentes boissons avec quand même au milieu quelques bouteilles d’eau (surtout pour l’apéritif anisé…).

Lire aussi : Rugby. Michel Crauste, une figure du sport roi disparaît

Une fois l’appel fait, c’est parti pour trois heures de route, sans oublier de mettre sur les fenêtres des drapeaux et affiches pour supporter nos rouges et noirs et provoquer de nombreux coups de klaxons de voitures remplies de supporters se dirigeant vers le même objectif, mais étant autorisés pour leur part à rouler plus rapidement que nous.
Les kilomètres défilent, les premiers chants apparaissent au milieu de diverses discussions relatant la magnifique saison réalisée cette année par cette belle équipe du Stade Toulousain.

Le Stade Toulousain 2018/2019

Une équipe de jeunes formés en interne, quelques « anciens » cadres en pleine forme pour apporter la touche d’expérience, une ou deux pépites qui sont venues renforcer notre effectif, un staff et un président au top, tout est réuni pour retrouver cette alchimie qui nous a tant manqué pendant ces quelques années. Un super coaching, Le retour du public avec des stades pleins toute la saison, ce qui permet de retrouver la devise toulousaine, le fameux « Jeu de mains, jeu de Toulousains » !

Il reste encore deux étapes à franchir dont celle du jour contre les vaillants joueurs du Stade Rochelais dans le magnifique et moderne stade Matmut Atlantique, habituellement occupé par le club de football, les Girondins de Bordeaux.

Le débarquement des supporters

Retour dans mon bus, entre chants et discussions. Nous nous regroupons sur la dernière aire avant le péage pour parfaire notre première mission du supporter, le D-Day des rouges et noirs avec notre débarquement sur les quais de Bordeaux ! Chose faite à 12h50, direction la fan zone du Stade Toulousain place du Palais. Restauration, désaltération, chants, danses, joie, fête, désaltération…

Promenade dans les belles rues girondines, ambiance assurée, rencontres amicales et festives (esprit rugby bien sûr !) avec des supporters du Stade Rochelais, de l’ASM Clermont et du LOU. Vous vous doutez bien que les rouges et noirs étaient les plus nombreux…

Lire aussi : Football. Une association pour défendre les supporters toulousains

Puis direction le Stade en empruntant des trams bondés mais dans une belle organisation locale. Bravo aux services girondins. Sur place à l’extérieur de l’enceinte, de nombreux rassemblements d’amis, de clubs de supporters, dans une ambiance grillade et bonne humeur devant un superbe stade.

Le match et la victoire de nos Toulousains

Je ne vais pas vous refaire le match, car si vous regardez cette publication c’est que vous aimez le rugby et que vous avez regardé la rencontre soit sur place ou devant la télévision. Juste un nouveau bravo pour le coaching d’Ugo Mola et un bravo à l’ensemble de nos joueurs. Pour ma part je suis resté confiant même en fin de première mi-temps.
Par contre quel plaisir d’entendre des paroles oubliées depuis quelques années et de chanter avec le peu de voix restante le célèbre : « On vient, on gagne et on s’en va » !

Stade toulousain
© Olivier M. – Infos-Toulouse

Le retour vers Toulouse

Après un passage dans la « fan zone » du Stade et de nouveaux chants et échanges chaleureux entre supporters, il était temps de retrouver le bus pour le retour. À bord, ambiance de fête pendant quelques kilomètres, puis la fatigue ayant vaincu même les plus « joyeux ». Arrivée à 4 heures, déchargement du bus, moins de choses à sortir car les « munitions » sont manquantes et retour à la maison avec des souvenirs pleins la tête comme à chaque déplacement.

Et maintenant il reste à vaincre les Clermontois !

Plus de voix pour la journée, mais ce n’est pas grave, on est en finale, on est en finale, on est, on est en finale…. Bravo les rouges et noirs, Bravo le Stade Toulousain ! Dimanche, les Clermontois ont battus le LOU et accèdent eux aussi à la finale ! Belle fin de saison avec une finale réaliste opposant les deux premiers du TOP 14. Il reste encore une « bataille » à gagner sur le terrain et dans les tribunes… du Stade de France à Paris, pour être sacré champion du Top 14 !

Le retour du bouclier de Brennus soulevé devant des milliers de supporters massés sur notre belle place du Capitole à Toulouse ?
Oui J’y Crois !

Olivier, supporter et abonné 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom