Agriculteurs : 5 suicides en deux mois dans le Gers

0
435
agriculteurs 27849302_180517932680164_1604098687_n
Manifestation des agriculteurs sur la rocade de Toulouse, le 7 février 2018. Crédit photo : M.V / Infos-Toulouse

On le sait, un agriculteur se suicide tous les deux jours en France. Et ces chiffres touchent particulièrement certaines zones agricoles. Le département du Gers a vu ces deux derniers mois, cinq de ses agriculteurs mettre fin à leur vie, révèle La Dépêche du Midi

C’est de loin, le secteur d’activité le plus touché par les suicides. Pourtant, le métier d’agriculteur est l’un des plus populaire dans le cœur des Français. 85% ont une très bonne image de la profession, jugeant les agriculteurs « courageux, passionnés et utiles ». 

Des agriculteurs de plus en plus seuls

Le mal est profond parmi les agriculteurs qui travaillent en moyenne plus de douze heures par jour, sans prendre de vacances, mais qui n’arrivent plus à vivre de leur terre. Menacés par la faillite, parfois esseulé et abandonné, surchargés administrativement… Certains craquent. 

Lire aussi : Agriculteurs en colère : « Nous sommes déterminés »

Dans le département du Gers, trois agriculteurs se sont suicidés en mai, deux en avril. Le Groupe amitié action en milieu rural (GAAMIR), une association pour le soutien aux agriculteurs en difficulté, se reforme et menace de porter plainte contre la préfecture pour « non-assistance à personne en danger », si un autre agriculteur venait à se suicider. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom