Infos-Toulouse dans L’Étudiant libre : « Un média indépendant, mais pas seulement »

1
311
Étudiant libre
Le numéro 4 de l'Étudiant libre est à retrouver dans vos points de relais. © L'Étudiant libre
Le quatrième numéro de l‘Étudiant libre est sorti. Le magazine lancé il y a quelques mois par des étudiants de l’Institut catholique d’Études supérieures (ICES) consacre sa quatrième édition au monde des médias. 

Au programme du dernier numéro de l’Étudiant libre : interview de Charlotte d’Ornellas (Valeurs Actuelles), André Bercoff (Sud Radio) et Jacques de Guillebon (L’Incorrect), zoom sur les écoles de journalisme, les écologistes ou encore Pierre-Louis Delauney. La revue met également à l’honneur deux médias alternatifs régionaux : Breizh-Info et Infos-Toulouse. Ils sont allés à la rencontre de notre rédacteur en chef Étienne Lafage. 

✅⚠️Voici la Une du 4ème numéro de l’Étudiant Libre ! 📝Un dossier sur les médias avec des interviews de Charlotte d'…

Publiée par L'Étudiant Libre sur Dimanche 16 juin 2019

Infos Toulouse, un média indépendant, mais pas seulement

« Nous avons voulu nous réaffirmer comme le contre-pouvoir de la classe politico-médiatique toulousaine », dominée notamment par La Dépêche (journal du Parti Radical de Gauche). Cette volonté a poussé quelques jeunes Toulousains à lancer un blog, devenant un site internet dès la rentrée suivante face au succès rencontré. « C’est ainsi que pas après pas, sans subvention, sans publicité, sans grands financiers derrière nous, nous nous sommes développés et nous avons grandi. »

Leur indépendance les démarque des médias traditionnels. « Nous sommes libres », s‘exclament-ils fièrement en constatant leur indépendance garantie par leurs donateurs moyens ou modestes. Au-delà de cette liberté, ils ne sont pas seulement un média mais « une communauté où nos journalistes sont en contact constant avec nos lecteurs », grâce à des événements où ils peuvent se rencontrer. De plus, Infos Toulouse organise plusieurs conférences dans l’année pour « être un pôle culturel à Toulouse ».

Lire aussi : Infos-Toulouse fêtait ses 3 ans : toutes les images

Leur méthode fait également la différence. « Notre volonté et notre raison d’être a toujours été de donner la parole à ceux qui ont été trop longtemps ignorés par les micros. » Ainsi, en donnant la parole à tous, aux associations, aux oubliés, aux acteurs politiques, l’équipe se définit comme « des Gilets jaunes avant l’heure ».

En effet, tout est à faire à Toulouse selon eux pour contrer une gauche totalitaire et hégémonique extrêmement bien organisée. « Nous devons nous aussi tisser notre toile d’araignée. » Celle-ci comprend déjà un média, un cercle de conférence mais aussi des entreprises locales, des producteurs, des librairies, des associations. Pour mener ainsi ce combat mais surtout présenter le patrimoine toulousain, les créateurs d’Infos Toulouse ont voulu l’ancrer localement. « Nous sommes les héritiers d’une histoire et d’un patrimoine que nous devons transmettre, c’est là notre ligne directrice. »

En ayant de l’audace, en étant honnête et accessible facilement, l’équipe a vite réussi à imposer ce média dans la région dans un public très large « nous avons réussi à nous forger une réputation bienveillante des Gilets jaunes aux personnalités politiques, des catholiques aux amoureux du patrimoine. » Le tout, avec très peu de moyens puisque toutes les ressources sont garanties par des donateurs et que le contenu est gratuit, ce qui durera si les donateurs et le public sont au rendez-vous. « Plus nous serons aidés, plus nous pourrons garantir des contenus de qualité, réguliers et inédits. »

Paul Guerr.

Retrouvez les points relais pour acquérir le dernier numéro de l’Étudiant libre.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom