L’artisanat des moines bénédictins du monastère Sainte-Marie de La Garde

0
287
Sainte-Marie de La Garde
Les frères du monastère Sainte-Marie de La Garde en prière dans la chapelle au moment lors d’un des huit offices de la journée. © Divine Box
Le monastère Sainte-Marie de La Garde est un prieuré bénédictin, situé en Nouvelle-Aquitaine tout près d’Agen. Fondé en 2002, il est une fondation de l’abbaye du Barroux en Provence, et est en agrandissement perpétuel depuis ses débuts, et accueille actuellement dix-sept frères.

En plus des huit offices quotidiens (le premier à 3h30 du matin !), les moines travaillent de leurs mains au travail du cuir, à l’entretien du verger, au ramassage des noix, à la bonne tenue du parc, ou encore à la récolte de miel dans les ruches de l’abbaye.

Le monastère Sainte-Marie de La Garde est en effet réputé pour ses incroyables sandales en cuir, ainsi que pour ses noix, que les moines mélangent parfois avec leur miel pour un résultat topissime. Mais tout d’abord les noix !

Les bonnes noix des moines !

Côté noix, le monastère de La Garde possède près de 2 hectares de noyers et c’est le père Ambroise qui est chargé de rameuter du monde pour la récolte !

Lire aussi : Dans les coulisses de l’atelier de pâtes de fruits de l’abbaye de Tournay

Les moines se sont lancés dans l’aventure de la nuciculture, car le noyer, arbre très présent dans la région, possède de nombreux avantages. Excellent pour le cerveau, la noix peut aussi servir à faire de l’huile, ses feuilles peuvent être utilisée sen pharmacologie, son tronc en ébénisterie, ses racines comme laxatif, et ses fleurs pour faire du vin de noix ! Tout ça annonce de bons produits monastiques

Les noix sont ici de type « Lara », c’est-à-dire avec un goût très fin mais des cerneaux plus gros. Les moines les vendent pour le moment fraîches, enrobées de miel ou bien mélangées dans du miel aux noix, préparé par frère Marie. Miam miam miam !

Sainte-Marie de La Garde
Les frères du monastère de La Garde ramassent ensemble des tonnes de noix dans le parc où sont plantés des dizaines de noyers. © Divine Box

Des sandales artisanales !

Côté atelier, c’est le frère Augustin qui coordonne la fabrication des sandales, aidé de frère Sébastien et de frère Rémi. À trois, les frères confectionnent une sandale en 1h30 environ soit une trentaine par semaine. Le tout en silence, et chaque sandale est réalisée avec amour, évidemment…

Lire aussi : L’histoire de l’abbaye Sainte-Marie du Désert

Frère Rémi s’occupe de la découpe : il découpe les lanières et les premières (les semelles intérieures des sandales) dans de grands pans de cuir naturel, et extrait les talons et les semelles de morceaux de caoutchouc.

Frère Sébastien monte les lanières sur la première, et frère Augustin les pressent et les rabotent pour éviter l’apparition de bourrelets sous la semelle. Puis, à l’aide d’une forme enfilée dans la semelle, il colle la semelle et le talon sur la première.

C’est l’une des étapes les plus importantes et délicates, car le moindre décalage peut rendre la sandale inutilisable. Enfin, le rebord de la sandale est teinté avant que le frère Lazare ne la range dans sa belle boîte.

Lire aussi : L’histoire de l’abbaye Notre-Dame de Tournay

Les frères réalisent ainsi trois modèles : les Hildegarde et les Scholastiques pour les femmes (avec un talon), et les Benoît pour les hommes. Même si c’est plutôt rare, les moines font aussi parfois des réparations et des modèles sur-mesure.

Leurs clients ? Des moines, bien sûr, mais aussi des laïcs férus d’artisanat monastique… dont des japonais et des allemands ! Sans compter les dix-sept bénédictins de l’abbaye, qui n’hésitent pas à donneur directement leur avis !

Sainte-Marie de Garde
Un frère en charge de la fabrication des sandales dans l’atelier du monastère réalise environ entre 5 et 8 paires par jour à un rythme « monastique ». © Divine Box

Et pour acheter les produits du monastère Sainte-Marie de La Garde ? 

Sur place dans la boutique du monastère : Monastère Sainte-Marie de La Garde, 47270 Saint-Pierre-de-Clairac ! Les moines seront ravis de papoter un peu avec vous à propos de leurs produits. Mais si c’est trop loin pour vous, vous pouvez aussi aller sur la boutique monastique en ligne de Divine Box afin de commander les produits du monastère de La Garde !

Divine Box. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom