Toulouse FC : des changements et de l’attente

3
355
Toulouse FC
Le nouveau maillot du Toulouse FC pour la saison 2019-2020. © Youtube

Le début de saison approche pour le Toulouse FC. L’effectif est pas mal chamboulé par les départs de quinze joueurs. Mais le recrutement mené par les dirigeants s’annonce audacieux. On fait le point. 

À l’aube d’une nouvelle saison dans l’élite, la troupe d’Alain « Ristorante » Casanova est actuellement en préparation à Navata (et pas Zavata comme plusieurs fois entendu). Après avoir terminé l’édition 2018/2019 à la 16e place (quatre victoires à domicile seulement) le Toulouse Football Club s’attaque à « une 17e année d’affilée en Ligue 1″, comme aime le répéter Olivier Sadran, président du Toulouse FC. Autant dire que pour cette nouvelle saison au dans l’élite, l’attente est grande du coté des supporters des Violets.

Lire aussi : TFC : les nouveaux maillots rendront hommage à Brice Taton

Depuis la reprise des entraînements, il y a un mois, les Toulousains ont effectué trois matchs de préparation. Un match nul (0-0) contre Béziers, une victoire contre l’AC Ajaccio (1-0), sur un but de Bostock, et une défaite (3-1) contre Strasbourg. Ce mercredi soir aura lieu le quatrième match de préparation. Le Téfécé affrontera une formation qatarienne, le club d’Al-Arabi. Coup d’envoi à 20 heures au stade de Palamos (Costa-Brava)

Quels mouvements pendant le mercato ? 

Du côté du mercato, le groupe toulousain enregistre pas moins de quinze départs à l’heure actuelle :

  • Christopher Jullien au Celtic Glasgow (Écosse) pour 8 millions d’euros.
  • Andy Delort à Montpellier pour 4,50 millions d’euros.
  • Alexis Blin à Amiens pour 4,50 millions d’euros.
  • Steven Fortes au RC Lens pour 1 millions d’euros.
  • François Moubandje au Dinamo Zagreb (Croatie), libre.
  • Yannick Cahuzac et Clement Michelin au RC Lens, tous deux libres.
  • Jimmy Durmaz à Galatasaray (Turquie), libre.
  • Yann Bodiger à Cádiz (Espagne), libre.
  • Jessy Pi, Hakim El Mokeddem, Marc Vidal, Mathis Carvalho.
  • Firmin Mubele à Astana (Kazakhstan), prêt. 
  • Manu Garcia à Manchester City (Angleterre), retour de prêt.

 

Max-Alain Gradel, joueur offensif le plus décisif de ces dernières années, est courtisé par des clubs chinois et qataris. Il faudra attendre son retour tardif (faute de Coupe d’Afrique des Nations) pour en savoir plus sur son avenir.

Pour les arrivées, cinq joueurs ont officiellement rejoint l’effectif toulousain.

  • William Vainqueur, milieu défensif franco-haïtien de 30 ans, prêté par Antalyasport (Turquie). Il a notamment porté les couleurs de l’OM et de l’AS Roma laissant de bons souvenirs dans ces deux clubs. Il a très peu joué l’année dernière à Monaco et arrive à Toulouse certainement à court de forme.
  • Efthymios Koulouris, attaquant grec de 23 ans, a signé un contrat de quatre saisons, pour un montant proche des 3,5 millions d’euros et divers bonus ainsi qu’un pourcentage à la revente estimé à 15%. Meilleur buteur du championnat hellène cette saison avec l’Atromitos (19 buts), « o Dolofonos » (« le Tueur ») comme le surnomment les supporteurs du club athénien, compte 9 sélections avec la Grèce. Attaquant complet, il est pour l’instant le plus gros pari tenté par les Toulousains lors de ce marché des transferts.
  • Jean-Victor Makengo, milieu de terrain français de 21 ans prêté par Nice avec une option d’achat. Il compte une cinquantaine de matchs en Ligue 1 avec Caen et Nice.
  • Quentin Boisgard, milieu de 22 ans, formé au club qui était prêté cette saison à Pau.
  • Augustin Rogel, défenseur central uruguayen de 21 ans qui arrive en provenance du Krylya Sovetov Samara. Il a signé un contrat de quatre saisons pour 2,5 millions d’euros. Formé au Club National en Uruguay, il fait de belles performances lors des championnats de la CONMEBOL des moins de 20 ans en 2017 remportés par son pays. Il rejoint alors le club de Samara en Russie dans lequel il dispute 18 rencontres. Défenseur athlétique (1m90) il arrive pour remplacer Christopher Jullien.

 

Une autre arrivée probable est celle de Wesley Saïd. En effet, l’attaquant de Dijon a récemment déclaré se sentir trahi par son club. Il reproche à ses dirigeants de se servir de lui pour faire monter les enchères avec les Toulousains. Pour l’instant, Olivier Delcourt, le président dijonnais a annoncé vouloir récupérer 8 millions d’euros sur ce transfert alors que les Toulousains n’en proposent que 6 millions. Mis à l’écart du groupe dijonnais, il s’entraîne actuellement avec un préparateur physique en attendant, peut-être, de rejoindre les rives de la Garonne.

Lire aussi : Rodez AF : les places pour les matchs au Stadium disponibles

Le premier match officiel des Toulousains aura lieu le samedi 10 août à Brest.

Frédéric V. 

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom