Suicides : les femmes des forces de l’ordre interpellent sur le mal-être de leurs compagnons

0
226
Suicide
Les Femmes de forces de l'ordre en colère ont manifesté, place du Capitole, contre l'inaction du gouvernement face au mal-être des policiers, vendredi 16 août 2019. © FFOC

Elles, ce sont les femmes de forces de l’ordre. Membres des FFOC (Femmes des forces l’ordre en colère), elles se sont rassemblées place du Capitole, vendredi 16 août en fin d’après-midi pour dénoncer la vague de suicides parmi les policiers. 

Depuis le 1er janvier 2019, 47 policiers nationaux ont mis fin à leurs jours, soit un ratio d’un suicide tous les cinq jours ! Au mois de juillet, la moyenne monte même à un suicide tous les 3,5 jours, soit 9 drames en 31 jours.

Lire aussi : Suicide dans la police : « Triste, forcément, en colère surtout »

Dans un communiqué, les FFOC dénoncent « l’inaction quasi générale, à commencer par celle du gouvernement ». Pourtant, elles l’assurent, elles n’ont « eu de cesse de dénoncer les dysfonctionnements présents dans tous les corps » de l’institution. 

Comme une promesse en guise d’hommage aux policiers désespérés, leurs compagnes promettent la multiplication des « actions à Paris et dans toute la France », tant que le ministère « compétant » refusera de les recevoir. Leur but, faire connaître la vérité !

La rédaction d’Infos-Toulouse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom