La cathédrale Saint-Étienne sonne l’angélus pour la première fois depuis… 1962

0
288
Angélus
L'angélus a retentit pour la première fois à midi, samedi 21 septembre 2019. © Infos-Toulouse

L’angélus a retenti pour la première fois depuis 55 ans des cloches de la cathédrale Saint-Étienne, samedi 21 septembre à midi. 

Le carillon de la cathédrale de Toulouse était jusqu’en 1962 actionné manuellement à l’aide d’un clavier en bois et d’un pédalier, mais lors de l’installation électrique de commande à distance pour les principales cloches, le carillon a été laissé à l’abandon, raconte Aleteia

Lire aussi : Journées du Patrimoine : le programme complet

C’est grâce à l’association des amis de la cathédrales que les travaux de rénovation ont permis « la remise en état des moteurs assurant le tintement et l’installation d’un nouvel automate pour piloter l’ensemble campanaire et programmer différentes mélodies », annonce son président, Jean-Yves Mellinger auprès du média chrétien. 

L’angélus, c’est quoi ? 

L’angélus commémore les moments de l’Incarnation de Jésus : l’annonce donnée par l’ange Gabriel à une jeune fille nommée Marie ; Marie accepte que le Verbe, la parole de Dieu, prenne chair en elle à l’instant par le seul effet du Saint-Esprit, pour donner naissance à Jésus.

Cette prière est récitée dans l’Église trois fois par jour, à sept heures, à midi et à dix-neuf heures, mais cet horaire peut varier selon le travail et les régions.

Prier l’angélus

En latin :

Les versicules (℣) sont prononcés par l’officiant. Les répons (℟) constituent la réponse des fidèles.

℣. Angelus Domini nuntiavit Mariæ,
℟. Et concepit de Spiritu Sancto.

Ave Maria, gratia plena,
Dominus tecum.
Benedicta tu in mulieribus,
et benedictus fructus ventris tui, Jesus.
Sancta Maria, Mater Dei, 
ora pro nobis peccatoribus,
nunc et in hora mortis nostræ.

℣. « Ecce Ancilla Domini. »
℟. « Fiat mihi secundum Verbum tuum. »

Ave Maria, gratia plena,
Dominus tecum.
Benedicta tu in mulieribus,
et benedictus fructus ventris tui, Jesus.
Sancta Maria, Mater Dei, 
ora pro nobis peccatoribus,
nunc et in hora mortis nostræ.

℣. Et Verbum caro factum est.
℟. Et habitavit in nobis.

Ave Maria, gratia plena,
Dominus tecum.
Benedicta tu in mulieribus,
et benedictus fructus ventris tui, Jesus.
Sancta Maria, Mater Dei, 
ora pro nobis peccatoribus,
nunc et in hora mortis nostræ.

℣. Ora pro nobis, Sancta Dei Genetrix.
℟. Ut digni efficiamur promissionibus Christi.

Oremus.
Gratiam tuam quæsumus, Domine, mentibus nostris infunde ;
ut qui, angelo nuntiante, Christi Filii tui Incarnationem cognovimus, per passionem eius et crucem, ad resurrectionis gloriam perducamur.

Per eumdem Christum Dominum nostrum.

Amen.

Lire aussi : Il y a 40 ans, la messe était de nouveau célébrée au Férétra

En Français : 

℣. L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie,
. Et elle conçut du Saint-Esprit.

Je vous salue Marie, pleine de grâce.
Le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,
le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.

℣. Voici la Servante du Seigneur,
. Qu’il me soit fait selon votre parole.

Je vous salue Marie, pleine de grâce.
Le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,
le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.

℣. Et le Verbe s’est fait chair
. Et il a habité parmi nous.

Je vous salue Marie, pleine de grâce.
Le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,
le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.

℣. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu,
. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

Prions.
Daignez, Seigneur, répandre votre grâce dans nos âmes, afin qu’ayant connu par la voix de l’Ange l’Incarnation de Votre Fils Jésus Christ, nous puissions parvenir par sa Passion et par sa Croix, à la gloire de sa Résurrection, par le même Jésus Christ Votre Fils, notre Seigneur.
Ainsi soit-il. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom