Jamais 2 sans 3… Lancement de la troisième ligne de métro 

0
176
tisséo

Alors que les travaux de la ligne A en XXL sont en cours d’achèvement, le 11 octobre dernier, le préfet de la Haute-Garonne a rendu publiquement un avis favorable au projet de la troisième ligne de métro dont l’ouverture est, dès maintenant, programmée pour 2025 !

L’approbation du projet était impatiemment attendue par les voyageurs Tisséo puisqu’une enquête publique avait été ouverte entre le 6 juin et le 18 juillet 2019.

Le projet de la troisième ligne de métro est largement soutenu par les personnes ayant participé à l’enquête publique. En effet la grande majorité la considère comme une alternative contre les bouchons du périphérique toulousain aux heures de pointe mais aussi une solution clé contre la pollution.

Cet avis favorable requiert toutefois de maintenir l’alignement des arbres à François Verdier et de réduire la capacité du P+R aux Sept  Deniers. Deux réserves auxquelles se rajoutent sept autres recommandations.

Un projet qui ne date pas d’hier !

En décembre 2013, Jean-Luc Moudenc, alors candidat aux municipales à Toulouse avait l’idée d’un projet d’une troisième ligne de 20 kilomètres de métro pour relier l’usine Airbus de Saint-Martin du Touch à Labège.

métro

Après la victoire du candidat en 2014, Jean-Michel Lattes, président de Tisséo et homme de confiance de Jean-Luc Moudenc, travaille sur le projet. Un premier tracé est présenté entre 2014 et 2015 sous forme de « masque de Zorro ».

Un prolongement de la ligne B actuelle est également remis en question mais n’est pas aux goûts de tous.

Lire aussi : Urbanisme. Toulouse, future ville verticale ?

Le 18 décembre 2015, Tisséo dévoile une proposition de tracé reliant Labège à Colomiers mais via deux options qui seront levées en mars 2016.

Par la suite, est lancé un débat public mené par une commission nationale indépendante qui ne remet pas en cause le tracé.

En 2017, Tisséo se penche précisément sur l’emplacement des futures stations. C’est l’étape de l’urbanisme. Enfin le 11 juillet 2018 le comité syndical de Tisséo vote à l’unanimité, moins une abstention, le tracé définitif de la troisième ligne de métro.

À quoi va ressembler la nouvelle ligne de métro ?

La troisième ligne de métro connectera Colomiers à Labège, en passant par Jean Maga (connexion T1), les Sept Deniers, la Vache, François Verdier, Marengo (connexions ligne A et B), Côte Pavée, Montaudran et l’INPT. De ce fait la ligne B sera prolongée de deux stations depuis Ramonville jusqu’à l’INPT.

métro

Sur une distance de 27 kilomètres, dont 70% en souterrain, la ligne desservira 21 stations dont cinq en correspondance avec les lignes A et B ainsi que le tramway et connectée à cinq gares SNCF. Avec plus de 200.000 voyageurs prévus par jour, Tisséo entend desservir plus de 200.000 emplois !

Pour la validation du tracé, il faut attendre encore la Déclaration d’utilité publique (DUP). Si les autorisations environnementales sont favorables, les travaux pourraient débuter en 2021.

Lire aussi : La ville de Toulouse récompense ses agents

Actuellement Tisséo ingénierie réalise des reconnaissances géotechniques pour obtenir des informations précises sur la nature du sous-sol et détecter éventuellement des traces anciennes d’occupation humaine pouvant être suivies par des recherches archéologiques selon les résultats. Pour le moment, seul 10% du site devant être soumis à un diagnostic, est sondé.

Un projet  gigantesque qui s’élève à 2,67 milliards d’euros !

Alicia de Ligny.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom