La formation de diagnostiqueur immobilier à Toulouse

3
171
diagnostiqueur immobilier
© Pixabay

Dans la ville rose, l’immobilier a le vent en poupe. En la matière, la croissance économique de l’année précédente augure de bons résultats pour 2019.

Les grands chantiers urbains qui ont marqué l’année promettent de beaux jours à tout le secteur. Une perspective à considérer pour tous ceux qui entrent sur le marché de l’emploi, comme pour tous ceux qui aspirent à une reconversion gagnante. Parmi les nombreux métiers portés par cette croissance, nous vous proposons de zoomer sur celui de diagnostiqueur immobilier et sur la formation qu’il nécessite.

Devenir diagnostiqueur immobilier à Toulouse

Toulouse est florissante dans bien des secteurs. L’immobilier en tête. De quoi donner des idées aux personnes en recherche de débouchés ou en train de se reconvertir. La spécialité du diagnostic énergétique offre ainsi de très bons résultats depuis plusieurs années, et de belles perspectives professionnelles.

La profession de diagnostiqueur énergétique a été largement réformée en 2012, avec l’entrée en vigueur d’un nouveau dispositif de certification. Depuis cette même année, un niveau de formation initiale était également requis pour l’établissement de DPE (Diagnostic performance énergétique). Or depuis le 1er avril 2019, la même obligation s’applique à l’ensemble des autres domaines de certification immobilière.

Lire aussi : Urbanisme. Toulouse, future ville verticale ?

La formation pour devenir Diag Immo, comme on dit dans le jargon, est donc devenue une nécessité par voie de conséquence. Il s’agit d’avoir au minimum un niveau Bac +2 dans le domaine du BTP ou une expérience professionnelle de 3 ans dans le secteur. De nombreux organismes, qu’ils soient publics ou privés, proposent la formation à ce métier, parmi lesquels on retiendra la Formation ADI à Toulouse

En cycle court ou long, la formation que vous choisissez doit vous dispenser tout le socle de connaissances indispensables concernant les questions techniques et réglementaires. Pour être réellement professionnalisant, le cursus choisi doit également comporter l’obtention des certifications, excepté ce que l’on appelle les certifications hors surveillance.

Financer sa formation au diagnostic immobilier

Une fois choisie votre formation de diagnostiqueur immobilier, il faut résoudre la question du financement. Celle-ci dépend entièrement de votre statut au moment de votre demande. Les organismes de formation les plus fiables disposent de solutions d’accompagnement pour leurs futurs élèves et stagiaires.

Ils vous épaulent dans vos démarches auprès des financeurs institutionnels qui sont par ailleurs en charge de contrôler la qualité de la formation qu’ils financent. Un système qui vous assure donc un financement facilité et encadré et un niveau de formation réellement qualifiant et reconnu.

Autre point sur lequel doit porter votre attention en tant que futur professionnel : les certifications obligatoires que vous devez détenir pour pouvoir exercer votre métier de diagnostiqueur énergétique. Délivrées auparavant pour une durée de 5 ans, leur durée de validité a augmenté à 7 ans depuis le 1er avril 2019.

Les certifications obligatoires qui doivent être détenues par tout professionnel du diagnostic immobilier sont au nombre de 5 : elles concernent l’amiante (avec ou sans mention), le plomb (intitulée Crep ou Crep+Dripp), les termites (attention, l’obtention de cette certification entraine généralement une augmentation du coût de la formation requise), l’électricité, le gaz et le DPE.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom