Act-Up condamné pour l’attaque d’une réunion de la Manif pour Tous

0
257
Act-up
Les militants d'Act-Up avaient vandalisé la salle où devaient se tenir la réunion de la Manif pour Tous, le 30 mai 2017. © Infos-Toulouse

Le tribunal de Toulouse a condamné Act-Up pour son action à l’encontre de la réunion publique de Ludovine de la Rochère, en mai 2017. 

Le 30 mai 2017, une dizaine d’activistes du groupuscule Act-Up ont attaqué la réunion de la Manif pour tous, où leur présidente, Ludovine de la Rochère était attendue. La salle municipale a été vandalisée, des participants ont été « bousculés », des chansons christianophobes ont été entonnés. La réunion avait dû être décalée dans une nouvelle salle. 

Lire aussi : Le récit complet de l’attaque d’une réunion de la Manif pour tous

La mairie de Toulouse avait porté plainte pour « des actes de vandalismes » sur leur salle du quartier de la Roseraie. La Manif Pour Tous a également engagé le match dans les tribunaux pour  « injures publiques », notamment à cause des banderoles déployées par les activistes : « La manif pour tous assassins » et « la manif pour tous homophobes ». Une plainte dirigée vers Louise Lourdou, présidente de la section Sud-Ouest d’Act-Up. Le procès s’est déroulé le 10 septembre dernier, le délibéré vient tout juste d’être rendu, mardi 26 novembre 2019. 

La présidente reconnue « coupable »

Le tribunal a « reconnue coupable », Louise Lourdou, la présidente d’Act-Up 31, et a considéré que les propos tenus à l’encontre la Manif pour tous, « homophobe, assassin, complice du sida », constituaient « une injure pénale dépassant les limites de la liberté d’expression ». Une amende de 300 euros avec sursis a été prononcée et la partie civile s’est vue octroyer le montant symbolique de 1 euro à titre de dommages et intérêts, confirmant ce qui avait été demandé, et à 1000 euros à titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale. Par contre, la demande de publication du jugement dans les journaux a été rejetée. 

Lire aussi : Au tour de la Gauche de faire le ménage dans ses rangs !

La rédaction d’Infos-Toulouse. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom