Vos (futurs) élus vous ont-ils souhaité un joyeux Noël ?

1
222

Alors qu’Emmanuel Macron a brillé par son absence pour les traditionnels vœux de Noël, qu’en est-il de la classe politique toulousaine ? 

Les chefs d’États canadiens, américains, britanniques, argentins ou espagnols ont bien souhaité un joyeux Noël à leurs compatriotes. Mais Emmanuel Macron s’est abstenu. Une posture dénoncée par toute une partie de la droite française mais aussi des citoyens qui s’insurgent contre les messages postées sur son compte Twitter pour des fêtes issues d’autres religions. 

Macron oublie Noël

Nous sommes le 25 décembre 2019 après Jésus-Christ. Tous les chefs d'Etat souhaitent un joyeux Noël à leurs concitoyens… Tous ?

Publiée par Ridicule TV sur Mercredi 25 décembre 2019

À Toulouse, le maire de la ville et candidat à sa propre succession, a posté dès le 24 décembre un message avec une pensée « solidaire » à ceux « qui passent les fêtes de fin d’année seuls ou souffrants & aux bénévoles & professionnels mobilisés ce soir ». 

Lire aussi : Achetez des cadeaux de Noël sans financer le système !

De son côté, l’une des principales opposantes lors des prochaines élections municipales, Nadia Pellefigue, candidate de gauche, a également adressé ses vœux le 24 décembre, appelant à « consommer de bons produits locaux et être solidaires ».

https://twitter.com/NadiaPellefigue/status/1209516059071590400

Du côté d’Archipel Citoyen, aucun message de la part d’Antoine Maurice, ni sur son compte personnel, ni sur le compte officiel de la liste. Seul une idée de cadeau a été évoquée, le 23 décembre dernier : celle d’offrir le programme municipale à ses proches. « Un cadeau qui vous change la ville : gratuit, à enrichir, commenter et bonifier ! », annoncent-ils. 

https://twitter.com/archipelTM/status/1209154460200656898

Pas de message particulier de la part de Quentin Lamotte, candidat du Rassemblement national, où son activité sur les réseaux sociaux n’est pas actualisé depuis le 22 décembre dernier. C’est sur le secrétaire départemental du parti de Marine Le Pen, Julien Leonardelli, qu’il a pu compter. Le candidat à la mairie de Fronton a posté une vidéo sur son compte le 24 décembre. 

Lire aussi : Découvrez le véritable esprit de Noël

https://twitter.com/JLeonardelli_/status/1209462563869736960

Pas de trace de message pour Noël du côté de Pierre Cohen, l’ancien maire toulousain passé chez Génération.s. Ni, de la part d’Isabelle Hardy, la responsable communication du mouvement qui a préféré fêter Hanoucca, la fête juive du 23 décembre, plutôt que la Nativité. 

L’un des derniers candidats déclaré pour le Capitole, Franck Biasotto et sa liste Toulouse Belle et Forte, s’est lui adressé aux Toulousains, surtout « celles et ceux qui sont seul(e)s, qui souffrent ou qui travaillent ce 25 décembre ». 

Lire aussi : Municipales : Que disent les premiers sondages à Toulouse ?

Debout Toulouse, la liste menée par les fidèles de Nicolas Dupont-Aignan, se sont contentés pour leur part de diffuser un visuel souhaitant un joyeux Noël aux couleurs de Debout la France. 

Publiée par Debout Toulouse sur Mardi 24 décembre 2019

Ni Carole Delga, présidente de la région Occitanie, ni Georges Méric, président du conseil départemental de Haute-Garonne n’ont adressé de vœux jusqu’à présent. 

La rédaction d’Infos-Toulouse. 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom