Jean-Yves Le Gallou : « Les journalistes sont primés quand ils racontent la fiction que le système veut qu’ils racontent »

2
354

Ancien député européen, cofondateur des cercles de réflexion Polémia et Le Club de l’Horloge, mais aussi essayiste à qui l’on doit le concept de préférence nationale ou encore chroniqueur sur TV Libertés, Jean-Yves Le Gallou est l’invité de Vincent Lapierre pour décrypter le monde et le fonctionnement des médias. 

C’est donc tout naturellement qu’à l’heure où la classe politico-médiatique emploie les grands moyens pour freiner l’émergence des médias alternatifs sur Internet, aucun des mensonges qu’elle profère et des vérités qu’elle omet dans le but de maintenir sa position dominante n’échappe à la vigilance de Jean-Yves Le Gallou. Lorsqu’elle diffuse une information et en occulte une autre, lorsqu’elle détermine ce qui est dicible et ce qui ne l’est pas, la presse n’est pas neutre et défend un agenda.

Des grands reporters mythomanes aux décodeurs à l’indépendance douteuse en passant par la censure pure et dure, Jean-Yves Le Gallou décerne chaque année des prix aux responsables des pires aberrations d’un système aux abois lors de sa cérémonie des Bobards d’Or. Il est notre invité dans cet épisode pour nous parler en détail de l’évolution globale des médias et de leur rôle dans la société.

Une nouvelle émission du Média pour tous

Eurêka est une nouvelle émission du Média pour Tous où l’invité a le temps de développer ses analyses. Spécialiste dans son domaine, il explique avec pédagogie les réseaux, les enjeux, les principes essentiels qui gouvernent son domaine de spécialité.
Eurêka : Quand on cherche, on trouve !

Le Média pour Tous.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom