RER toulousain : ces candidats qui ont dit oui

3
221
RER toulousain
© Rallumons l'étoile

L’assocation « Rallumons l’étoile » milite depuis sa création en 2018 pour la création d’un réseau de RER dans l’agglomération toulousaine. 91 listes de tout horizon ont apporté leur soutien à cette proposition qui pourrait mettre un frein aux embouteillages toulousains. 

De Fronton à Rieumes, de Saint-Sulpice à Saint-Lys, 91 liste candidates aux élections municipales réparties dans 51 communes ont signé le « Manifeste pour un RER toulousain ». Durant toute la campagne, l’association n’a pas hésité à démarcher l’ensemble des candidats de Haute-Garonne pour chercher des soutiens. 

Lire aussi : Hugo Cavagnac : « Nos beaux villages deviennent ou des gros villages ou des petites villes »

Rallumons l’étoile a même organisé, le 29 février une manifestation sur les rails. Plus de deux cents personnes se sont invitées dans le « RER nommé désir », un train devant rallier Baziège à Castelneau d’Estretefond. L’association milite pour que Toulouse soit la deuxième ville de France dotée d’un réseau RER. L’avantage : le réseau ferroviaire existe déjà. Rallumons l’étoile espère un jour voir une première ligne traversante cadencée de 6 heures à minuit avec des RER toutes les demi-heures. Une vraie alternative à la voiture, selon l’un des coordinateurs du collectif qui compte près de 800 adhérents dans 300 communes de l’aire urbaine toulousaine. 

Pour connaître la position des candidats dans votre commune, cliquez ici. 

Il est encore possible de démarcher vos élus et vos candidats par mail ou sur les réseaux sociaux. 

 

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom