Pourrons-nous célébrer les fêtes religieuses en avril ?

8
357
diocèse de Toulouse
Monseigneur Le Gall, archevêque de Toulouse portant la Croix lors de la procession du vendredi Saint, le 19 avril 2019, à Toulouse, place du Capitole.

Emmanuel Macron a annoncé aux représentants religieux, lundi 23 mars, que les célébrations devront se tenir sans rassemblement. 

Pâques, Pessah ou ramadan, aucune religion ne sera épargnée par les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie du Covid-19. Alors que les trois religions monothéistes s’apprêtent à célébrer des fêtes importantes, le Président de la République s’est adressé à chacun des représentants des cultes, lundi 23 mars en audioconférence pour leur faire part de sa décision. 

Lire aussi : Coronavirus : les messes annulées à Toulouse 

Les fêtes d’avril devront se faire « sans rassemblement », ont rapporté plusieurs participants de la réunion à l’AFP. Les catholiques rentrent dans la semaine sainte à partir du 6 avril, avant de fêter Pâques le 12. Les fêtes de Pessah, la Pâque juive, sont prévues du 9 au 16 avril. Enfin, le ramadan doit commencer autour du 24 avril. 

8 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom