Ces entreprises qui offrent des masques pour combler le manque

0
125
masques
© Pixabay

Le personnel de santé se plaint de ne pas avoir suffisamment de masques en stock. Pour pallier à cette crise, plusieurs entreprises ont décidé d’en offrir aux hôpitaux. 

Face au manque de masques dans les hôpitaux et au retard des livraisons promises par le gouvernement, différentes structures ont proposé de se concentrer sur la production de ces denrées rares que réclament les professionnels de santé. 

Lire aussi : [Direct] Coronavirus : suivez la situation au jour le jour

Le Puy du Fou a par exemple promis la livraison de 500.000 masques venues tout droit de Chine. Dans 20 Minutes, le parc annonce « avoir fait jouer ses relations » pour se procurer ces masques pur un montant de 200.000 dollars, soit 185.000 euros. Ces protections devront être distribué par le ministère de la Santé dans les hôpitaux français et au personnel soignant. « Par ce don, le Puy du Fou s’engage dans la lutte contre la propagation du Covid-19 en France et s’associe au combat de toutes les équipes médicales qui œuvrent chaque jour, de façon héroïque, pour sauver des vies », a expliqué le deuxième parc de loisirs le plus visité de France.

Les entreprises LVMH et Bouygues ont également annoncé des commandes de masques pour en faire don aux hôpitaux français. 

Des marques annoncent produire des masques

Plusieurs marque de vêtements ont annoncé dès le début de la crise réorganiser leurs ateliers de confection pour produire des masques à destination du personnel soignant. La marque 1083 a annoncé dès le 17 mars sa volonté de s’y attarder. 

Lire aussi : Pourrons-nous célébrer les fêtes religieuses en avril ?

La marque de tricot haut de gamme normande, Saint James a lui aussi demandé à ses équipes de se concentrer sur la confection de 20.000 masques destinés dans un premier temps au groupe hospitalier Mont Saint Michel. Des masques un peu plus sophistiqués que les masques classiques mais moins efficaces que les FFP2. Ils permettent « de bloquer l’émission de postillons lorsque l’on parle, éternue », annoncent-ils dans leur communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom