Poésie : Profitez du confinement pour éveiller votre plume

4
813
Poésie
© Infos-Toulouse

Et si la période de confinement était l’occasion de se mettre à l’écriture ? C’est ce que propose le Cercle des Capitouls à travers son concours de poésie « Que Canto », ouvert jusqu’au 20 mai. 

À l’heure où les seules échappatoires qui nous sont proposées passent par la musique, la lecture, le cinéma ou l’art, pourquoi ne pas s’évader en prenant la plume ? Pas besoin d’attestation, ni même de compétences pré-requises, seules l’audace, l’inspiration et l’envie de se pencher sur une feuille blanche peut vous permettre de vous découvrir un talent insoupçonné jusqu’alors. 

Lire aussi : La Poésie, cette femme ignorée qui sauvera le monde…

C’est le projet du Cercle des Capitouls qui depuis le 1er mars a lancé son premier concours de poésie destiné à l’ensemble de ses sympathisants, Toulousain ou non. L’occasion de s’essayer à un exercice trop souvent laissé à « une élite » mais qui permet souvent de faire un inventaire du plus profond de votre âme. 

Blanche de Marsan, directrice du concours « Que Canto », explique ses motivations.

« Quand la culture est à portée de main et que le temps de la côtoyer nous est offert, il n’y a pas à hésiter. Ce confinement nous offre à tous la possibilité de nous recentrer sur les indispensables culturels : la musique classique, les chansons françaises, les vieux films, la lecture de nos classiques littéraires, ou que sais-je encore… Et si nous consacrions un peu de ce temps à la poésie ?
Un Concours de Poésie Française « Que Canto ! » vous est proposé par le Cercle des Capitouls. Une belle aventure qui grâce à vous pourrait se perpétuer !
Souvenez-vous toujours que notre langue française, dans ses racines gréco-romaines, est un patrimoine que nous devons chérir, célébrer et transmettre tel que nous le connaissons et l’avons reçu : dans sa fraîcheur, sa pureté, sa clarté et sa complexité. Mais à l’heure où cette langue subit les assauts incessants de l’inculture, du parler des rues, des anglicismes et de la vulgarité, nous nous nous devons d’agir et de sauvegarder cet héritage sacré de nos pères.
Cette lutte, vous pouvez la mener de chez vous, sans prendre l’épée ou le fusil, mais bien votre seule plume. Voyez ce concours de Poésie comme une invitation à rendre à notre langue la gloire, l’honneur et le prestige qui lui sont due.
Nous voulons que la poésie sorte de l’ombre, de l’oubli, de l’ignorance dans laquelle le monde la plonge sans cesse. N’est-elle pas le plus sublime fleuron de notre langue ? Aussi lisez-la, clamez-la, rêvez-la… et allez encore plus loin ! Prenez plume et tentez quelques vers. La Poésie est ici toute à tous ! Et la cause à servir en vaut le défi !
La Poésie… Panache-Originalité-Élégance-Sincérité-Idéal-Enthousiasme
Écrivez, chers amis, et faites-le, à la Française avec panache, audace et amour ! Vous avez tous un message que vos âmes voudraient chanter bien fort : l’heure est venue pour vous de sortir du silence et d’oser !
Nous vous laissons découvrir le document joint à cet article. Il vous en dira plus sur ce grand projet et vous présentera son règlement.
Soyez audacieux et nombreux à oser l’Aventure culturelle française et occitane que nous vous proposons ! »
Blanche de Marsan.

Téléchargez vite le règlement du concours « Que Canto »

Pour participer au concours, envoyez votre composition par mail : cercledescapitouls@gmx.fr. 

Pour toutes les questions relatives au Concours « Que Canto ! », rendez-vous sur : blanche.demarsan@gmail.com

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom