Deux militaires tués dans le crash d’un hélicoptère près de Tarbes

2
510
hélicoptère
Un hélicoptère cougar, du même modèle que celui qui s'est crashé au nord de Tarbes, le 15 avril 2020. © Pixabay

Un terrible accident s’est produit dans la commune de Bouilh-Devant, au nord de Tarbes. Un hélicoptère du 5e Régiment d’hélicoptères de combat (RHC) de Pau s’est écrasé, mercredi après-midi. Sept passagers étaient à bord. 

Il était 16h30, mercredi 15 avril, quand un hélicoptère, un cougar, de l’armée s’est écrasé dans un champ au nord de Tarbes (Hautes-Pyrénées), sur la commune de Bouilh-Devant. Selon la Préfecture, le premier bilan fait état de deux morts et de cinq blessés. Deux passagers sont en urgence absolu, tandis que deux autres sont en urgence relative, à l’hôpital de Tarbes. Au total, 7 passagers étaient à bord. 

La préfecture des Hautes-Pyrénées évoque un « accident », tandis que la Direction régionale des armées parle d’un « posé dur ». Le ministère des Armées a confirmé les informations du quotidien local Sud Ouest, sans pour autant apporter « plus d’éléments pour l’heure »

Le 5e RHC mobilisé dans la crise du coronavirus

Depuis quelques semaines, les hélicoptères du 5e régiment des hélicoptères de combat de Pau étaient mobilisé pour le transfert médicalisé de malade entre les hôpitaux surchargés et ceux de la région, plus épargnés. On ignore encore si l’appareil accidenté transportait des patients atteint du Covid-19. 

Lire aussi : Un français sur deux favorable à la nomination d’un militaire à la tête de l’État

Le 5e RHC de Pau avait déjà été endeuillé l’année dernière, lorsque treize soldats de la force Barkhane ont été tué le 25 novembre au Mali, lors d’une collision accidentelle de deux hélicoptères lors d’une opération de combat contre des islamistes.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom