1er mai : l’extrême gauche appelle à braver le confinement

0
351
1er mai
Manifestation contre la venue d'Emmanuel Macron, en septembre 2017, à Toulouse. © Infos-Toulouse.

Si les manifestations sont interdites jusqu’à nouvel ordre, pour cause de crise du coronavirus, une partie de la gauche toulousaine entend bien braver le confinement, vendredi 1er mai.

Ils se donnent rendez-vous à 11 heures, sur les allées Jean-Jaurès. Des militants d’extrême gauche n’entendent pas renoncer au traditionnel défilé du 1er mai. Sur leur site, ils appellent à adopter « la désobéissance civique » pour un « premier mai de rupture sociale, pour le respect des libertés fondamentales »

La Préfecture indique qu’aucune manifestation légale n’a été déposée auprès de leurs services. Ce qui ne semble pas freiner les ardeurs de ces militants habitués aux rassemblements sauvages. 

Contre l’état d’urgence sanitaire et le confinement

« Le virus n’est pas la cause des contraintes économiques et sociales actuelles, c’est le prétexte choisi par les états pour maintenir les populations dans la peur, l’isolement et l’inaction collective », indique le communiqué. Les organisateurs réclament « la liberté d’expression sans censure, le déplacement sans autorisation de circulation, l’intégrité de notre corps, la liberté de soins, la liberté vaccinale »

Lire aussi : François Bousquet : ils voulaient l’empêcher de parler, peine perdue

Si cet appel risque de faire tousser, en pleine période de crise sanitaire, les organisateurs affirment être « responsables de notre santé et de celles des autres » et avoir « un sens de l’intérêt commun ». Ils récusent « l’état d’urgence sanitaire et l’obligation de confinement » et réclament entre autre « l’ouverture des frontières, la fermeture des centres de rétention, la suppression de la propriété privée et de l’État »

Difficile pour l’heure de savoir combien de participants répondront à l’appel, les organisateurs, rassemblés sous le collectif « Les Petit-es enfants de Jean-Jaurès », appellent à venir « avec ou sans masque, avec ou sans autorisation ». 

JPEG - 293.4 ko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom