Attaque au couteau : l’assaillant soudanais a bien crié « Allah Akbar »

1
1001
viols insécurité agression rodéo

Dimanche soir, un individu a attaqué quatre SDF dans le centre-ville de Toulouse. Si ses motivations restent floues, on en sait davantage sur son profil. 

Dimanche 3 mai, peu avant 20 heures, quatre sans abri ont été poignardé par un individu, près de la station de métro Jean-Jaurès. Trois des victimes sont dans un état grave, la quatrième n’ayant été que légèrement blessée. Le suspect a été maîtrisé par la police municipale et a été placé en garde à vue. Son audition est « difficile », rapporte La DépêcheEn effet l’individu ne parlerait que l’anglais et l’arabe. 

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’assaillant, un migrant soudanais en situation irrégulière, connu pour des « faits de violences avec arme sur fond religieux », venait de descendre les allées Jean-Jaurès et se serait jeté sur les sans abri qui se trouvaient au pied du bâtiment d’Air France, après avoir demandé une cigarette, selon France 3. Plusieurs témoins confirment avoir entendu le suspect crié « Allah Akbar » au moment de l’attaque, comme l’indique la radio 100%

Selon la radio locale, le parquet anti-terroriste a été avisé mais n’est pas saisi de l’enquête qui reste aux mains de la brigade criminelle et de répression des atteintes aux personnes de la Sûreté départementale. L’individu est toujours placé en garde à vue. 

Dans un communiqué, le parquet de Toulouse indique que « le pronostic vital d’une seule personne reste engagé, les deux autres n’étant plus en danger de mort ». Le communiqué précise que le mise en cause est « un SDF, né le 20 avril 1988 au Soudan qui ne présente pas de signe de radicalisation en dépit des propos que certains témoins l’ont entendu tenir. »

Plusieurs personnalités politiques toulousains ont d’ores et déjà réagit, soulignant entre autre que le suspect ne parlait pas le français. 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom