Maurice vs Moudenc : le face à face de deux Toulouse

0
158

Rarement un scrutin aura mis face à face deux camps aussi radicalement opposés. En effet, Jean-Luc Moudenc et Antoine Maurice incarnent deux faces d’une même ville.

La Toulouse du maire sortant est une continuité historique. C’est l’héritière de la dynastie Baudis avec sa gestion prudente et ses choix modérés en tout. C’est aussi celle qui a réussi à devenir une des villes les plus importantes de France en gardant un esprit de « village ». La politique d’extension tentaculaire pour en faire une métropole rayonnante sur tout le Sud-Ouest a entraîné un flux de population très important. Les erreurs urbaines ont été longues à être corrigées, même si la prise de conscience est maintenant faite sur l’enjeu d’une ville à taille humaine.

Lire aussi : Sondage : à Toulouse, l’étau se ressert entre Maurice et Moudenc

En face, la Toulouse d’Antoine Maurice incarne une Toulouse bobo qui veut aménager la ville selon son mode de vie. Nous en avons déjà parlé, cette vision emporte une adhésion massive chez un électorat jeune. S’appuyant sur un vrai vote communautaire, Antoine Maurice veut changer la ville, et mais aussi ses habitants. Cette rupture serait historique. 

Deux modèles s’affrontent. L’État se déchargeant de ses obligations sur les collectivités locales (en matière de solidarité sociale comme de sécurité), le futur maire de Toulouse devra faire les bons choix pour Toulouse. La récente crise du Covid-19 l’a montré: les communes furent en première ligne. Demain, avec l’accélération des tensions sociales et sécuritaires, il faudra l’être encore plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom