Le château de Carcassonne retrouve ses lumières

0
403
Carcassonne
Extrait du spectacle "La cité des pierres vivantes", produit par Amaclio Productions, à l'été 2019. © Infos-Toulouse

Depuis 2018, le château comtal de Carcassonne s’illumine chaque été, grâce au spectacle de son et lumière produit par Amaclio Productions. 

Pour la troisième année consécutive, le château comtal de Carcassonne va retrouver des couleurs chaque soir de l’été, du 1er juillet au 29 août. À la nuit tombée, les pierres du château vont s’illuminer grâce au nouveau spectacle de Bruno Seillier : Le Diamant de pierres. 

Un parcours nocturne libre dans le chemin de ronde du château aux 52 tours, d’une durée de 45 minutes. À l’initiative du Centre des monuments nationaux, en partenariat avec la ville de Carcassonne, Amaclio Productions, déjà à l’origine de La Nuit aux Invalides à Paris, Les chroniques du Mont au Mont-Saint-Michel, Moulins entre en scène dans la préfecture de l’Allier, est chargé de créer, réaliser et produire ce spectacle. 

Lire aussi : Cité de Carcassonne : les Pierres vivantes racontent leur histoire

Malgré la crise sanitaire qui laisse le monde de la culture dans une incertitude pour la saison estivale 2020, la société a réussi à maintenir l’ensemble de ses spectacles sur le territoire et assure « garantir les meilleures conditions sanitaires et de sécurité pour ses spectateurs ». L’objectif pour Amaclio Productions est de « proposer aux Français de redécouvrir leur patrimoine en le magnifiant une fois de plus ». 

Pari réussi, puisque depuis 2018, plus de 60.000 visiteurs sont venus admirer le spectacle de Bruno Seillier. 

Retrouvez notre reportage sur l’édition 2019

Le Diamant de Pierre

Château comtal de Carcassonne
Du 1er juillet au 29 août 2020
Parcours libre – durée 45 minutes

Juillet : entre 21h30 et 23h30
Août : entre 21 heures et 23 heures

Billeterie
Plein tarif : 14 euros. 
Tarif réduit : 11 euros. 
Tarif groupe : 11 euros (minimum 6 personnes, en ligne uniquement)
Gratuit pour les moins de 7 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom