Un permis pour détenir un animal ? La proposition choc d’une députée de Haute-Garonne

0
209
députée LREM animaux
Corinne Vignon au micro de LCP, jeudi 25 juillet 2019 au Palais Bourbon. © Capture d'écran / LCP

La députée de la 3e circonscription de Haute-Garonne, Corinne Vignon, vient de déposer une proposition de loi sur le bien-être animal. Plusieurs mesures choc sont avancées.

Attachée à la question du bien-être animal depuis le début de son mandat en 2017, la députée LREM Corinne Vignon porte une proposition de loi à l’Assemblée nationale censée améliorer les conditions de vie des bêtes. Mais parmi ses mesures, certaines semblent particulièrement restrictives. 

Un permis pour un animal de compagnie

Engagée avec cinq autres députés de la majorité, Corinne Vignon souhaite mettre fin « à des pratiques dignes d’un autre âge ». Parmi ces mesures, l’élue de Haute-Garonne, souhaite mettre en place un permis pour détenir un animal de compagnie. « Ce serait un permis gratuit que tout le monde pourrait avoir mais qui serait retiré en cas de maltraitance », a indiqué la députée sur l’antenne de Sud Radio

Lire aussi : Loi Avia : ces députés qui ont voté les restrictions de libertés sur internet

Déplorant des sanctions judiciaires « très faibles » pour les maltraitances, la parlementaire espère que ce permis permettrait de « renforcer les sanctions ». Il permettrait « objectivement » de définir si « on a le droit ou pas le droit d’avoir un animal de compagnie »

Vers une fin des animaux dans les cirques ?

La présence d’animaux dans les cirques fait de plus en plus débat dans l’Hexagone. « L’idée est d’arrêter l’exploitation d’animaux sauvages dans les cirques », précise Corinne Vignon qui veut donner quelques années aux circassiens pour entamer une transition. La députée souhaite créé un refuge pour que les animaux sauvages puissent être accueillis contre un dédommagement financier. 

Lire aussi : André Viard sur la tauromachie : « Interdisez l’équitation, il n’y aura plus de chevaux »

Parmi les autres points, l’élue souhaite interdire les élevages à fourrure et la corrida pour les jeunes de moins de 16 ans. Pas sûr que ces idées ne soient bien reçues dans les arènes. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom