Une femme présidente en 2022 ? Jean Messiha piège Carole Delga

0
720
Jean Messiha
Carole Delga invitée de Sonia Malbrouk sur CNews pour réagir à la nomination de Jean Castex à Matignon, le 3 juillet 2020.

Alors que la présidente de la région Occitanie Carole Delga réagissait sur le plateau de CNews à la nomination de Jean Castex au poste de Premier ministre, la socialiste s’est exprimée sur ses regrets de ne pas voir une femme à Matignon. 

« C’est toujours bon quand il y a une femme au pouvoir, elles ont une gestion du pouvoir plus rationnelle », a répondu Carole Delga à la journaliste Sonia Malbrouk. Mais au-delà du poste de Premier ministre, la présidente socialiste ajoute qu’en 2022, « l’idéal serait de voir une femme présidente de la République ». 

Lire aussi : Remaniement : un Gersois à Matignon, l’Élysée nomme Jean Castex

C’est à la suite de cette phrase, que Jean Messiha, invité sur le plateau pour débattre de la nomination de Jean Castex, glisse discrète le nom de « Marine Le Pen ». Une provocation de la part du porte-parole du Rassemblement national qui ne plait pas à Carole Delga qui réagit tout de suite : « Non, non, non, non, dans le camp républicain », s’exclame-t-elle. 

Le représentant du Rassemblement national précise ensuite que Marine Le Pen est la seule candidate annoncée pour 2022. Une petite erreur, puisque Ségolène Royal a d’ores-et-déjà fait part de ses intentions il y a quelques mois. Alors quelle femme soutiendra Carole Delga ? Marine Le Pen ? Ségolène Royal ? Une autre ? 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom