Une gendarme de 26 ans tuée par un chauffard

0
227
gendarme

Une jeune gendarme a perdu la vie dans la soirée du samedi 4 juillet près d’Agen. Selon la substitue du procureur jointe par La Dépêche, « tout serait parti d’un refus d’obtempérer ». 

Dans le Lot-et-Garonne, la soirée a viré au drame sur la route départementale 813, aux environs de Port-Saint-Marie, près d’Agen. Il est 21h30 quand un contrôle routier semble toute banal devient un cauchemar pour les gendarmes. Un refus d’obtempérer de la part d’un automobiliste qui a fauché la jeune gendarme de 26 ans, dont la jambe a été arrachée tout ou en partie face à la violence du choc, rapporte le quotidien. 

Lire aussi : Un chevreuil sauvage dans les rues de Toulouse

Elle se serait trouvée en arrêt cardio-vasculaire et serait décédée peu de temps après, sans pouvoir être transportée à l’hôpital. La gendarme appartenait à la brigade d’Aiguillon, une commune voisine. L’individu a rapidement été retrouvé et est placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie d’Agen. 

Une vague de soutien parmi les forces de l’ordre s’est mise en place, particulièrement affectés par ce drame. 

Une profonde émotion à l'endroit de la famille, des proches et de nos camarades de la gendarmerie Lot-et-Garonne frappés…

Publiée par Gendarmerie de la Haute-Garonne sur Samedi 4 juillet 2020

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom