Hommage à Jacob Insel : les propos « polémiques » d’un cadre du PCF

0
230
Jacob Insel

Le Parti communiste français organisait mardi 18 août une cérémonie à la mémoire de Jacob Insel, un résistant communiste juif du FTP-MOI. A cette occasion, un représentant du parti a tenu des propos controversés. 

C’est un hommage qui tourne à la polémique. Mardi 18 août, le discours tenu par l’un des porte-paroles du Parti communiste français a provoqué l’indignation de l’ajointe au maire Les Républicains, Laurence Arribagé. En cause, des propos « injurieux tenus à l’égard de nos forces de l’ordre », selon la présidente de la fédération LR de Haute-Garonne. 

Un parallèle entre la police de Vichy et les violences policières ?

Selon l’élue, le discours expliquait « d’une manière insidieuse qu’aujourd’hui dans les rangs de la police, il y a de la violence, du racisme, des comportements à nouveau inacceptables, de faits comme ceux qui avaient lieu pendant l’Occupation ». Une accusation qui tombait à quelques lignes d’un passage du discours évoquant la police de Vichy.

Lire aussi : Quand les alliés bombardaient Toulouse

 

Un parallèle douteux qui aurait provoqué le départ de « deux policiers municipaux qui assuraient la sécurité de l’événement », rapporte l’adjointe au maire chargée des sports. L’élue qui venait de déposer une gerbe au pied du portrait de Jacob Insel, n’a donc pas applaudi à la fin du discours. 

« Pas d’incident » selon le PCF

Du côté du PCF, Pierre Lacaze, responsable de Haute-Garonne, affirme « qu’il n’y a pas eu d’incident », après avoir consulté les membres du parti présents sur place. Dans un post Facebook, le secrétaire départemental rappelle la lutte « contre les violences policières et la résurgence d’idéaux néonazis au sein de la police, comme le cas de ce policier parisien qui arbore un tatouage nazi ».

Lire aussi : Quand les archives de la Libération montrent le grand remplacement… des enseignes

Sur ce même message Facebook, la section du Parti communiste a publié l’intégralité du discours en question. 

Depuis deux jours Laurence Arribagé, adjointe au maire de Toulouse, accuse le représentant du PCF à la cérémonie en l'…

Publiée par PCF Haute Garonne 31 sur Vendredi 21 août 2020

Lire aussi : René de Naurois : prêtre et résistant

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom