La Manif pour tous appelle à manifester à Toulouse, le 10 octobre

0
940
Manif pour tous

Deux mois après l’adoption de la loi bioéthique à l’Assemblée nationale, la Manif pour tous appelle les défenseurs de la famille à se mobiliser, samedi 10 octobre à Toulouse. 

Sous le collectif « Marchons enfants », réunissant des structures comme la Manif pour tous, Alliance Vita, les AFC ou encore Les Veilleurs, les opposants à la PMA sans père et à la GPA appellent à une manifestation, samedi 10 octobre à Toulouse. 

Lire aussi : PMA pour toutes : porte ouverte au post-humanisme ?

Une mobilisation nationale puisque des rassemblements sont prévus dans 57 villes, dont Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille, Rennes, Lille, Strasbourg et Toulouse. Dans la ville rose, rendez-vous est donné à 14 heures, place du Salin, derrière le Palais de justice. Des intervenants doivent prendre la parole avant que le défilé ne se mette en marche vers un itinéraire encore non-dévoilé. 

Contre la PMA et la GPA

Si le projet de loi bioéthique a été adopté en août dernier à l’Assemblée nationale, sans qu’aucune voix des députés du RN et DLF ne vienne grossir les rangs de l’opposition, Marchons enfants ne compte pas lâcher le combat de la défense de la famille. Dans le viseur des manifestants, la procréation médicalement assistée (PMA) pour les femmes seules ou homosexuelles, qui « priverait volontairement les enfants d’un père », et la gestation pour autrui (GPA). 

Lire aussi : Loi bioéthique : ces députés qui ont (ou pas) voté

La journée nationale de mobilisation doit réunir « tous les Français qui refusent ce projet de loi injuste » pour réclamer « le retrait du projet de loi, mais aussi une politique de la famille ambitieuse », indique le communiqué de la Manif pour tous

Contrairement à l’année précédente, où une manifestation nationale avait réuni 600.000 personnes selon les organisateurs à Paris, le contexte sanitaire oblige la Manif pour tous à se disperser partout en France. « L’objectif est de permettre à tous ceux qui refusent ce texte injuste de s’exprimer en toute sécurité », admet le communiqué. Selon nos informations, les organisateurs prévoient de s’adapter aux limites de capacité d’accueil, divisant le cortège si besoin. Un dispositif qui ne sera sans doute pas réciproque parmi les opposants.

Lire aussi : Guillaume de Prémare : « la PMA constitue un pas décisif vers le Meilleur des mondes »

Une contre-manifestation annoncée

Des collectifs d’extrême-gauche ont appelé à se rassembler contre la Manif pour tous. Echauffés par la condamnation de la présidente d’ActUp 31, après les dégradations commises en marge d’une réunion publique de Ludovine de la Rochère, les opposants annoncent la couleur sur les réseaux sociaux. Ils devraient se rassembler devant le Palais de justice à partir de 13 heures, avant d’essayer de converger vers la place du Salin à 14 heures. Un cortège illégal, puisque non-déclarée en préfecture. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom