Toulouse : plus d’une centaine de manifestants contre le confinement

0
162
Près de 120 manifestants se sont rassemblés, place du Capitole contre le confinement.

Comme à Paris, une manifestation sauvage s’est déroulée dans la soirée du jeudi 20 octobre contre le confinement et les nouvelles restrictions imposées par le gouvernement. 

Ils étaient près de 120 manifestants à défiler, jeudi 29 octobre, à quelques heures de l’entrée en vigueur du confinement. Un rassemblement non-déclaré qui appelait à la démission du président de la République, Emmanuel Macron. Un appel à la révolte contre le confinement « version métro, boulot, dodo », décidé par le gouvernement pour une durée minimale de quatre semaines. 

Un appel lancé sur les réseaux sociaux, proche de la sphère des Gilets jaunes. C’est d’ailleurs des slogans bien connus qui résonnent les samedis après-midi dans les rues du centre-ville. Dans les rangs, des patrons de restaurants, de salles de sports ou des lambdas exaspérés par les mesures décidées par les autorités. 

Le cortège s’est élancé en direction de la préfecture avant d’être dispersé par les forces de l’ordre aux alentours de Jean-Jaurès à coup de gaz lacrymogènes. 

A Castres, ils étaient un peu moins d’une centaine à défiler également contre l’instauration du confinement, où des commerçants ont notamment rejoins les rangs. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom