Une statue de la Vierge Marie décapitée dans le Tarn-et-Garonne

0
483

Dans le petit village de Montpezat-de-Quercy, au nord du Tarn-et-Garonne, une statue de la Vierge a été retrouvée décapitée, mardi 3 novembre. Présente depuis plusieurs décennies dans une petite grotte, réplique de Lourdes, du chemin descendant vers la Collégiale Saint-Martin, la statue revêt une grande importance pour les Montpezatais, qui y débutent notamment la procession du 15 août.

Lire aussi : Occitanie : vers une deuxième vague… de christianophobie ?

C’est le maire, Gérard Mounié qui a découvert le méfait après les alertes d’une habitante de la commune. La municipalité a décidé de porter de plainte. Le curé de la paroisse, l’abbé Jérôme Pinel, souligne que les faits de vandalisme ne sont pas exceptionnels dans la commune. Valeurs Actuelles révèle qu’une messe satanique avait déjà eu lieu dans l’année dans une église à proximité du centre-bourg.

Lire aussi : Laurent Wauquiez : « Il y a une christianophobie dans notre pays »

Les premiers éléments de l’enquête tend vers un sacrilège volontaire, l’œuvre de bandes de jeunes désœuvrés qui trouvent à s’occuper en dégradant les monuments de la ville. Selon Mgr Ginoux, évêque de Montauban interrogé par La Dépêche, la question se pose de la lapidation de la statue en plus de sa décapitation, symbole déjà fort dans le contexte actuel. Le prélat déplore également une « méconnaissance de l’objet sacré » de la part des auteurs de ces actes. La mairie, comme le prêtre chargé de l’ensemble paroissial de Montpezat ont décidé de déposer plainte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom