Peut on prendre un congé parental en étant au chômage ?

4.5/5 - (2 votes)

Pour les personnes au chômage en France, un bon nombre de mesures sont prises par le gouvernement pour les aider dans leur situation. Parmi ces aides, l’on distingue l’allocation congé parental. Pour bénéficier de ces allocations, il faut que les individus concernés soient enregistrés à Pôle Emploi. Comment est octroyée cette aide ? Est-il possible d’avoir une allocation congé parental chômage ? Voici ci-dessous de plus amples détails sur le sujet.

Peut-on bénéficier d’une allocation pour congé parental lorsqu’on est au chômage ?

Oui, une personne qui est au chômage peut demander un congé parental avec paiement d’une prime. Le congé parental est une aide attribuée par la CAF (Caisse d’Allocation Familiale et qui permet aux deux ou à l’un des parents une cessation totale ou partielle de l’emploi pour l’éducation des enfants.

La durée de cette aide peut varier d’un travailleur à un autre. Mais cela ne peut durer que jusqu’à au plus 1 an pouvant être renouvelé 2 fois. Ce congé est octroyé dès la première naissance ou dès l’adoption d’un enfant ayant en dessous de 16 ans.

Il est à préciser que lorsqu’il s’agit d’une adoption, les parents peuvent avoir droit à un congé parental pouvant aller à 3 ans. Mais cette possibilité n’est donnée que si l’enfant adopté n’a pas encore 3 ans.

Lorsque ce dernier a déjà 3 à au plus 16 ans, la durée de cette aide sera ramené à 1 an non renouvelable. Pour l’adoption d’une personne de plus de 16 ans, les parents ne pourront plus bénéficier de l’aide.

Le congé parental est une prérogative qui est exigée par le Code du travail. Ce qui implique que l’employeur n’a pas le droit de refuser de l’accorder à son employé. De même que si ce dernier souhaite une prolongation de son congé.

Ce type d’aide est accordé à tous les employés salariés. Mais ceux-ci doivent avoir fait au minimum 1 an au sein de la société. Toutefois, quelques fois, des individus au chômage peuvent bénéficier de ce type d’aide. Ceci est possible sous des conditions bien précises.

Quelles sont les différentes conditions à réunir pour avoir un congé parental chômage ?

Pour pouvoir obtenir ce type d’aide, il faut avoir totalisé 2 ans de cotisations soit 8 trimestres. Ceci doit être fait pendant les 5 ans précédant l’arrivée du bébé. Cela peut être soit en continu ou pas.

La plupart du temps, ce sont les revenus liés à l’activité, les formations pro payées, les congés pour maternité ou d’arrêt pour maladie indemnisés qui servent de base pour la justification de ces cotisations.

Par ailleurs, pour obtenir un congé parental chômage, il faut lancer la demande bien avant les 3 ans de l’enfant. Ceci n’est exigé que dans le cas d’une naissance. S’il s’agit d’une adoption, les parents devront lancer la demande avant les 20 ans de l’enfant. Aussi, il est important que le demandeur du congé soit enregistré à Pôle Emploi.

Comment demander le congé parental chômage ?

Lorsque l’on est au chômage, la procédure pour demander ce type d’aide est la même chose que pour les personnes qui travaillent. Il faut adresser une demande pour obtention du congé parental à la CAF.

Cela peut se faire en ligne ou en se rendant dans les locaux de cette caisse. Un formulaire à remplir sera donné au demandeur. Sur ce formulaire, les documents à fournir pour constituer le dossier sont précisés.

Il faudra donc les joindre au formulaire avant de faire le dépôt. Un délai de quelques jours sera nécessaire avant de pouvoir obtenir le congé parental chômage. En effet, l’administration aura besoin de quelques jours pour vérifier si le chômeur demandeur répond aux diverses conditions énumérées plus haut.

Lorsque celle-ci juge le demandeur éligible à cette aide, les versements qu’il obtenait pour sa situation de chômeur seront suspendus. En effet, la loi n’autorise pas le cumul de l’allocation chômage avec l’aide octroyée par la CAF dans le cadre du congé parental chômage.

La perception de ces indemnités reprendra une fois le congé parental terminé. Toutes, cela ne sera pas automatique. À la fin du congé, il est donc indispensable de contacter Pôle Emploi pour lui notifier la situation et s’inscrire à nouveau pour cette allocation.

Quelle est la valeur de l’indemnité payée au cours du congé parental au chômeur ?

Au cours du congé parental chômage, la somme nette que la CAF doit verser s’élève à 398,79 euros. Il s’agit des cas de congé total. Pour ceux des congés partiels, le parent peut bénéficier d’une somme de 257, 80 euros.

Il ne faut pas hésiter à prendre des renseignements auprès de la Caisse l’Allocation Familiale afin de s’assurer de la somme devra être versé à chacun selon sa situation de chômage. Il est à notifier qu’une prime pour naissance sera attribué par cette caisse.

Ceci se fera sous des conditions de revenus. Cette prime est d’un montant de 948,27 euros. Ainsi, les parents pourront acheter le nécessaire dont ils ont besoin pour prendre soin de leur nouveau-né.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.