Ceta : ces députés qui ont voté le traité de libre-échange

0
1460
CETA

Les députés ont ratifié, mardi 23 juillet, le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta) à 266 voix pour contre 213 et 74 abstentions. Désormais l’accord doit encore être voté au Sénat avant d’être définitivement accordé. 

Quel avenir pour nos assiettes et nos agriculteurs ? « L’Accord économique et commercial global » (AECG), en anglais Ceta, prévoit la suppression des droits de douanes sur 98% des produits échangés entre l’Union européenne et le Canada. D’autres risques sont soulevés par différentes ONG, les agriculteurs ou des députés, notamment sur la sécurité alimentaire, la déstabilisation de la filière bovine et la question des farines animales. D’autres voient une incohérence avec les accords de Paris sur le climat. Nicolas Hulot a d’ailleurs exhorté les députés à voter contre le texte… en vain. 

Lire aussi : Loi Avia : vos députés ont-ils défendu vos libertés ?

Après sept ans de négociations, le Ceta a été approuvé au Parlement européen dès 2017 et est déjà entré en vigueur, en partie depuis deux ans. Mais le texte doit être ratifié par les 38 assemblées nationales et régionales d’Europe, d’où son passage devant les députés français, ce mardi et au Sénat à une date qui reste à définir. 

Quelques dissensions au sein de LREM

Devant l’Assemblée nationale, le texte a été ratifié par 266 voix contre 213 voix. 74 élus se sont abstenus. Parmi les parlementaires de Haute-Garonne, six députés LREM ont voté pour la ratification : Pierre Cabaré, Monica Iborra, Sandrine Mörch, Mickaël Nogal, Jean-François Portarrieu, Corinne Vignon. Jean-Luc Lagleize (Modem) s’est également prononcé pour. Joël Aviragnet (PS), Sébastien Nadot (Non inscrit) ont voté contre le texte. Enfin, Élisabeth Toutut-Picard (LREM) s’est abstenu. 

Lire aussi : Portrait de vos députés élus en Haute-Garonne

Parmi les groupes, neuf députés de la République en marche ont voté contre : Éric Alauzet (député du Doubs), Lionel Causse (Landes), Yves Daniel (Loire-Atlantique), Olivier Gaillard (Gard), Albane Gaillot (Val-de-Marne), Sandrine Le Feur (Finistère), Jean-François Mbaye (Val-de-Marne), Xavier Paluszkiewicz (Meurthe-et-Moselle), Benoît Potterie (Pas-de-Calais). 52 autres députés du groupe de la majorité se sont abstenus. C’est le texte ayant récolté le plus de dissensions au sein de groupe LREM qui a dû composer avec les tendances écologiques de certains de leur membres. 

Une franche opposition contre le Ceta

Du côté de Les Républicains, seul Constance Le Grip a voté pour l’accord. Une majorité a voté contre, conformément à la déclaration du chef du mouvement à l’Assemblée nationale, Christian Jacob. Une consigne qui va à contre-courant avec les votes des eurodéputés LR du PPE qui avaient en majorité adopté le texte en 2017. Dans le groupe UDI, la plupart des députés ont voté contre, à l’exception de Joachim Son-Forget et Antoine Herth. 

Lire aussi : Ces députés de Haute-Garonne qui soutiennent les mosquées islamistes

Dans l’opposition, aucun député socialiste, insoumis ou du Rassemblement national n’ont voté pour le Ceta. Nicolas Dupont-Aignan s’est également prononcé contre, menant une campagne active contre le traité de libre-échange. 

Retrouvez la liste complète des députés ayants voté POUR

L’image contient peut-être : texte

L’image contient peut-être : texte

Aucune description de photo disponible.

Étienne Lafage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom