Quand Quotidien se croit au-dessus des lois

0
250
Quotidien

Yann Barthès a dévoilé en intégralité, à la veille de sa sortie, le dossier spécial consacré à l’émission Quotidien, publié dans le prochain numéro de Valeurs Actuelles, jeudi 21 novembre. 

Quand la critique devient insupportable toutes les règles sont permises. Yann Barthès, présentateur et producteur de l’émission Quotidien, diffusé sur TMC, a publié, mercredi 20 novembre, la version PDF du dossier que consacre Valeurs Actuelles à son émission qui doit sortir dans tous les kiosques le lendemain. 

« Propagande, humiliations, fake news »

Un dossier qui décrypte « la machine infernale de Yann Barthès »« la propagande, les humiliations et les fake news » qui alimente quotidiennement le show. On y apprend que Yann Barthès et l’un des animateurs les mieux payés de la télévision et que sa société de production engrangerait 27 millions d’euros de chiffre d’affaires par an. L’hebdomadaire dénonce une « mise en scène » lors d’un reportage sur Nadine Morano, revenue dans son quartier d’origine. La députée européenne a répondu par une vidéo démontant point par point les « mensonges » du Quotidien. Mais ils mettent également en avant des mensonges proférés sur le plateau, comme lorsqu’ils affirment que le patron de CNews, Serge Nedjar est « un fervent catholique », alors qu’en réalité, il est de confession « juive », répond V.A. 

Lire aussi : Fake News. Vers le triomphe de la censure !

Certainement mal à l’aise après ces révélations, c’est sur son compte Instagram que Yann Barthès a réagit. « Gardez vos 5€50. Demain, n’achetez pas le journal d’extrême droite Valeurs Actuelles et lisez GRATOS le dossier bidon qu’il nous consacre dès aujourd’hui. Et vive les bien-pensants. Bisous ». Il renvoie vers un lien permettant de lire le journal gratuitement et vers des captures d’écrans des douze pages du dossier, publiée en « stoy ». 

Une pratique illégale

Problème, dévoiler l’intégralité du contenu d’un magazine avant même sa publication est purement et simplement illégal. Il s’agit d’une atteinte à la propriété intellectuelle passible de trois ans d’emprisonnement et de 300.000 euros d’amende, selon l’article L335-4 du code de la propriété intellectuelle. 

Valeurs Actuelles dénonce « un piratage » de la part des équipes de Yann Barthès et appelle au soutien de ses lecteurs en achetant le numéro qui sort dans les kiosques, jeudi 21 novembre. 

https://twitter.com/Valeurs/status/1197168353514852357

 

La rédaction d’Infos-Toulouse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom