Latécoère désormais sous contrôle du fonds d’investissement américain

0
841
Latécoère

Malgré les craintes des députés, l’opposition des employés et d’une partie des Toulousains, l’équipementier aéronautique historique Latécoère est désormais sous pavillon américain. Le fonds d’investissements Searchlight détient désormais 62,76% de l’entreprise. Une OPA « amicale » qui valorise l’usine de 365 millions d’euros, rapporte BFM Business

Lire aussi : Latécoère : l’Action française occupe le site contre l’abandon d’un fleuron à un fonds américain

L’opération de Searchlight avait été annoncée en juin, pendant que le fonds d’investissement possédait déjà 26% des parts de Latécoère après les avoir rachetées à trois autres fonds en avril 2019. Cette OPA avait été dénoncé par la CGT qui avait appelé l’État et les institutions régionales à intervenir dans ce dossier pour trouver un autre repreneur. La commission des forces armées de l’Assemblée nationale a également fait part de ses inquiétudes. Latécoère est notamment l’un des pionniers dans l’utilisation de la lumière pour échanger des informations, le Li-Fi. Une technologie stratégique pour la France. 

Latécoère : une histoire française

Latécoère a été fondé en 1917 et est basé depuis à Toulouse. Son fondateur, Pierre-George Latécoère fut l’un des pionniers de l’Aéropostale avec ses hydravions. Depuis, l’entreprise compte notamment Airbus parmi ses principaux clients. 5.000 personnes sont employés dans treize pays, spécialisés dans les aérostructures (trançons de fuselage, portes) et les systèmes d’interconnexion (câblages, équipements embarqués…). 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom