Pour un professeur, prix Nobel, le coronavirus a été créé « dans un laboratoire chinois »

3
656
coronavirus
Luc Montagnier sur le plateau de CNews, vendredi 17 avril, invité de Pascal Praud. © CNews

Le professeur Luc Montagnier ne croit pas que à « la légende » du virus apparu dans le marché aux poissons. Pour lui, le coronavirus aurait été créé dans un laboratoire de Wuhan, avec de l’ADN du VIH. 

Quelle est l’origine du Covid-19 ? C’est une question à laquelle s’attarde de nombreux scientifiques. Si dans un premier temps, la version officielle voulait qu’il trouve son foyer dans un marché couvert de Wuhan (Chine), la remise en cause de la parole des autorités chinoises a permit de délier les langues et de creuser un peu plus pour trouver la véritable origine du coronavirus. 

Lire aussi : Coronavirus : suivre l’évolution en temps réel sur des sites fiables

Selon le professeur Montagnier, interviewé sur le site spécialisé Pourquoi Docteur ?le virus pourrait sortir… tout droit d’un laboratoire. Un laboratoire régulièrement pointé du doigt par des scientifiques pour ses expériences sur des molécules dangereuses et ses tests sur des virus. Le médecin dévoile son hypothèse : « Ce virus a échappé peut-être à ses promoteurs. L’histoire du marché aux poissons est une belle légende. Ce n’est pas possible. Au départ, ils ont travaillé sur un modèle, qui est le virus de chauve-souris, et c’est ce virus-là qu’ils ont modifié. Je pense – c’est l’hypothèse la plus raisonnable – qu’ils voulaient faire un vaccin contre le VIH. Donc, ils ont utilisé un coronavirus, qui en principe pouvait atténuer et ne pas donner de maladie, comme porteur des parties de molécules du virus du Sida ».

Qui est le professeur Montagnier ?

Biologiste virologue, Luc Montagnier a été récompensé à seize reprises, dont lors du prestigieux Prix Nobel de médecine en 2008 avec François Barré-Sinoussi et Harald zur Hausen, pour la découverte en 1983 du VIH (virus de l’immunodéficience humaine), responsable du Sida. Il lancera même le premier Sidaction aux côtés de Line Renaud en 1994.

Professeur émérite à l’Institut Pasteur, membre des Académies des sciences et de médecine, le docteur peut jouir de pouvoir « travailler librement sans qu’aucune pression ne puisse agir » sur lui, déclare-t-il sur le plateau de Pascal Praud. 

Il fait cependant l’objet de vives critiques dans les années 2000. Ce qui ne l’empêchera pas de recevoir le prix Nobel huit ans plus tard. En 2010, pour fuir « le climat de terreur intellectuelle en France », Luc Montagnier prend la direction d’un nouvel institut de recherche en Chine à l’université Jiaotong de Shanghai. En 2017, il créé une nouvelle polémique en émettant des réserves sur les risques supposés des vaccins. 

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom