14 juillet : des cérémonies repensées pour cause de coronavirus

1
239
14 juillet
Cérémonie du 14 juillet dans la cour de la préfecture de Toulouse. © Mairie de Toulouse

En ce 14 juillet, le maire de Toulouse a adressé un message à ses administrés. Et pour remplacer le traditionnel défilé militaire, le préfet a reçu les personnels en première ligne durant la crise du Covid-19. 

Le coronavirus n’aura pas eu raison de la tradition du 14 juillet. Malgré l’annulation du défilé militaire et du feu d’artifice, les autorités ont bien célébré la fête nationale, ce mardi. En premier lieu, le maire de Toulouse fraîchement réélu, Jean-Luc Moudenc a adressé un message à la population. 

Bonne Fête Nationale !

En ce 14 juillet, jour de la Fête Nationale, où résonne plus fortement notre devise républicaine «Liberté, Égalité, Fraternité », je formule le souhait qu’ensemble nous fassions de Toulouse une ville encore plus forte et toujours plus fraternelle.Cette année, à défaut de pouvoir vivre ensemble l’événement du défilé et du feu d’artifice traditionnel, je m’adresse à vous.⬇️⬇️⬇️

Publiée par Jean-Luc Moudenc – page personnelle sur Lundi 13 juillet 2020

Après une légère erreur historique « sur la fête de la prise de la Bastille », alors que le 14 juillet commémore officiellement la Fête de la fédération, Jean-Luc Moudenc a continué de motiver les Toulousains à respecter les gestes barrières. Le maire de Toulouse a souhaité placer son action municipale « sous les auspices du principe de la fraternité », loin des clivages communautaires. L’édile a appelé à ne « pas se résigner à l’idée que masques et tests soient produits à l’autre bout de la planète ». « Il faut les fabriquer chez nous », a-t-il affirmé, « pour ne plus jamais être pris au dépourvu ». Le maire souhaite que « la patrie d’Ambroise Paré et de Louis Pasteur consolide sa souveraineté sanitaire ». 

Lire aussi : 14 juillet : les célébrations prévues à Toulouse pour la Fête nationale

Les acteurs mobilisés durant la crise mis à l’honneur

Dans la matinée, la cour de la préfecture a remplacé les boulevards. Pas de défilé militaire cette année mais une cérémonie en hommage aux acteurs mobilisés durant la crise sanitaire. Soignants, policiers, gendarmes, militaires, pompiers, agents municipaux, personnels de l’administration pénitentiaire, agriculteurs, bénévoles, commerçants, chauffeurs, hôtes de caisse et membres de la société civile « particulièrement engagés » durant les deux mois de confinement et de déconfinement ont pu pénétrer dans la cour de la préfecture d’Occitanie. 

En ce 14 juillet, le Préfet d’Occitanie recevait les acteurs qui se sont mobilisés durant cette crise sanitaire. Nous…

Publiée par Jean-Luc Moudenc – page personnelle sur Mardi 14 juillet 2020

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom