Accueil » Fosse toutes eaux : Utilité, Installation, Entretien

Fosse toutes eaux : Utilité, Installation, Entretien

by Pierre
Fosse toutes eaux

La fosse toutes eaux est une alternative pour remplacer la fosse septique pour prétraiter toute formes d’eau domestiques usées. C’est un dispositif très avantageux et qui a diverses fonctions une fois mises en place. Existant sous différentes sortes, cet équipement doit être installé en respectant certaines règles afin qu’il puisse jouer son rôle comme il se doit. Découvrez dans cet article tous les détails pouvant vous aider à mieux comprendre son fonctionnement et à pouvoir bien l’installer.

Comment se présente une fosse toutes eaux ?

Une fosse toutes eaux est un genre de cuve à l’intérieur de laquelle se prétraite les eaux souillées. C’est un équipement d’évacuation de toutes les eaux domestiques (des douches, de la cuisine, des toilettes…). Son utilité est de rassembler ainsi que de retenir tout ce qui est eau ménagère, d’en trier les résidus solides et de les liquéfier.

La fosse toute eaux est en général conçu en béton ou en matières plastiques et est doté d’un circuit de sortie ainsi que d’entrée de minimum 100 mm. La fosse toutes eaux est également équipée d’un système de ventilation pour permettre l’évacuation des gaz issus de la fermentation. Certains modèles sont munis de préfiltre.

Ces dimensions doivent tenir compte du total des pièces de l’habitation. Ainsi, si la maison compte 5 chambres, il faut une fosse toutes eaux mesurant 3 m³, pour 6, il faut 4 m³ et pour 7, il faut 5 m³. La fosse toutes eaux a un volume de 3 000 litres à 10 000 litres divisé de façon inégale en 2 différente partie grâce à une cloison.

Quel est le mode de fonctionnement de la fosse toute eaux ?

Une fois que la fosse toutes eaux reçoit par le biais des conduits de canalisation les eaux souillées, les matières grasses qu’elles contiennent se modifient pour donner des écumes et flottent donc en surface. Les résidus solides fondre et deviennent liquide grâce à l’action des microbes que contient le récipient.

Ceux qui sont très gros et lourds se déposent dans le fond de la fosse toutes eaux pour devenir plus tard de la boue à cause de l’absence d’oxygène dans cette zone. Les résidus liquéfiés devront ensuite passer dans le préfiltre de la fosse. Une fois ressortis du dispositif de préfiltrage, les eaux ayant été prétraitées iront vers l’épandage ou vers le filtre par un canal. Tout dépend du genre de système de filtrage installé.

Comment installer une fosse toutes eaux ?

L’installation d’une fosse toute eaux doit se faire en prenant certaines précautions pour ne prendre aucun risque pour sa santé. Ainsi, il est important qu’elle soit mise à une distance de minimum :

  • 3 m de son habitation,
  • 35 m des endroits où il y a des captages d’eaux, des puits ou même des sources,
  • 5 m de la maison voisine, des végétaux ainsi que de la fin de sa propriété.

Lorsque le lieu d’implantation de la fosse toutes eaux doit dépasser les 10 m de sa maison, il est conseillé d’installer un bac pour dégraissage avec. Il faut toujours s’assurer à ce qu’il n’y ait à proximité pas de végétaux, de piscine, de voiture, ou d’abri. La fosse toute eaux doit être enterrée à l’intérieur d’un trou parfaitement étanche dont le fond est bien plat et tapissé de sable d’une épaisseur de 10 ou 15 cm.

Au cas où le sol ne serait pas stable, il faut réaliser une dalle (en béton) afin de poser la fosse toutes eaux dessus. Aussi, une fois en place, il faut vérifier son étanchéité en la remplissant d’eau pour voir s’il y a des écoulements. Par ailleurs, il faut veiller à ce que la surface de la fosse toute eaux soit dégagée.

Il ne faut donc pas la carreler, ni l’asphalter. Elle doit respirer. Le processus de transformation laisse dégager des gaz qui peuvent être dangereux pour l’organisme lorsqu’on les respire. C’est pourquoi, l’on recommande que la fosse toutes eaux reste bien fermée. En plus, elle doit rester assez étanche pour empêcher l’eau de ruissellement des pluies d’y entrer.

Comment entretenir une fosse toutes eaux ?

Pour qu’il puisse durer dans le temps ainsi que pour prévenir les odeurs et les problèmes de fuite ou de canalisations bouchées, il est recommandé d’entretenir de façon régulière la fosse toute eaux. Pour bien le faire, il faut :

  • Effectuer la vidange de la fosse toutes eaux au moins chaque 4 ans ou quand les boues viennent à la moitié du niveau de celui-ci ;
  • Nettoyer et vidanger le bac pour matière grasse ainsi le préfiltre de l’équipement chaque 6 mois ;
  • Jeter très souvent un coup d’œil sur le fonctionnement du dispositif et sur ses niveaux afin de vérifier si tout marche comme il faut ;
  • Curer les conduits ainsi que les canalisations de la fosse toutes eaux pour en éliminer tout ce qui peut l’encombrer (tartre, saletés…) ;
  • Désherber et nettoyer les filtres ou les changer quand ils ne sont plus en état ;
  • Ne pas mettre des ordures solides ou chimiques (les sacs plastiques, les os…) dans les eaux à jeter pour ne pas boucher les conduits et tuer les diverses bactéries qui devront assurer l’épuration.

Il est à noter que les opérations de curage et de vidange sont à confier à des spécialistes dans le domaine. Après qu’ils aient travaillé sur la fosse toutes eaux, il faut veiller à ce qu’ils puissent correctement le remettre en place. Il faut aussi que son système bactériologique soit relancé grâce à l’usage des substances prévues pour cela. De plus, les boues qui versent sur les bordures de la fosse toutes eaux doivent se nettoyer en s’aidant avec une raclette ou avec un bâton.

Lire aussi ces articles :

Laisser un message